COVID 19 – LETTRE DE MONSEIGNEUR LAGLEIZE

Boulay, le 26 mars 2020

Cher paroissiens, je vous partage ci-dessous la lettre que nous avons reçue de notre évêque.

Abbé Gérard Kaiser

-:-

Aux prêtres du diocèse de Metz

Metz le 25 mars 2020

Chers Frères,

Le 20 mars, je vous rejoignais afin de vous donner quelques informations. Nous savons que les choses évoluent de jour en jour et nous sommes à l’écoute des décisions du Gouvernement et de la Conférence des évêques de France.

Aujourd’hui, je viens vers vous pour compléter mon propos de vendredi dernier.

Lundi dernier, le président de la République s’est entretenu avec les responsables des cultes et des différents courants de pensée. Il est acquis que nous ne pourrons pas nous rassembler durant la Semaine sainte. Je vous fais confiance pour permettre aux fidèles de vos paroisses de vivre en communion les différents offices, vous ne manquez pas d’initiatives et je m’en réjouis.

Pour ceux d’entre nous qui retransmettons par les réseaux sociaux la célébration de la messe, je vous autorise pour la Semaine sainte à inviter deux ou trois personnes avec vous pour assurer les lectures, les chants…, en respectant bien évidemment les consignes de sécurité et les gestes barrières.

Durant la Semaine sainte, avec Mgr Vuillemin et les vicaires généraux, nous célébrerons dans la chapelle de l’évêché et avec le concours du service de la communication et de RCF Jérico Moselle qui retransmettra ces offices sur le site internet du diocèse ou via le compte facebook de notre diocèse. Ceux qui le peuvent souhaitent pourront suivre ces offices : Jeudi Saint à 18h, Vendredi Saint à 15h et le jour de Pâques à 10h.

Selon les recommandations du Cardinal Sarah, dans la mesure où nous ne pouvons pas célébrer la veillée pascale, nous pouvons prier l’office des lectures du dimanche de Pâques.

Pour la célébration des sacrements de l’Initiation chrétienne des catéchumènes comme pour les confirmations et les premières communions, il est encore difficile de se prononcer. Tant qu’il n’y aura pas de perspectives sanitaires sûres et tant que les consignes de confinement ne seront pas levées, la tenue de ces célébrations est évidemment exclue. Cependant, sans prendre de décision hâtive, je vous invite déjà à réfléchir à différents scénarios possibles dans vos paroisses, et même à envisager certaines célébrations à la prochaine rentrée pastorale.

Pour la messe chrismale, le Préfet de la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des sacrements a autorisé samedi dernier de la décaler. Nous célébrerons, uniquement si les circonstances le permettent, la messe chrismale le vendredi 22 mai à 10h à la cathédrale, suivi du repas au Grand séminaire auquel vous êtes conviés. Je compte sur la présence de nos jubilaires !

Nous sommes témoins de la souffrance et du désarroi des familles en deuil qui ne peuvent plus assister leurs mourants, ni participer aux obsèques. Je vous suis reconnaissant pour votre proximité auprès des familles éprouvées. Il est toujours réconfortant pour ces familles de recevoir un appel téléphonique et pourquoi pas prier avec elles à partir des prières prévues dans le Rituel pour le Dernier adieu.

Certains d’entre nous suggèrent qu’un espace soit dédié dans nos églises pour y inscrire le nom des défunts et manifester ainsi à la famille notre souci ecclésial d’en préserver la mémoire, et qu’il y brûle constamment une bougie, symbole de l’espérance et de la résurrection. Quand la période de confinement sera levée, vous saurez fixer une date pour célébrer l’eucharistie avec les familles endeuillées qui le voudront ou le pourront.

Nous pouvons, également, célébrer une messe pour le défunt en précisant à la famille le jour et l’heure afin qu’elle s’unisse avec nous par la prière.

Personnellement, et si les circonstances le permettent, je célébrerai l’eucharistie pour tous les défunts du diocèse le samedi 30 mai à 10h30 dans la basilique Notre-Dame de Bon Secours à Saint-Avold.

Aujourd’hui, je vais enregistrer une vidéo à destination des familles éprouvées par un décès en cette période de confinement.

Chers frères, en cette fête de l’Annonciation, je vous renouvelle ma confiance en vous témoignant de ma fraternelle amitié et de l’assurance de ma prière.

Jean-Christophe LAGLEIZE

Évêque de Metz

Laisser un commentaire