MESURES PRÉPARATOIRES A LA REPRISE DES ACTIVITÉS PAROISSIALES ET DES CÉLÉBRATIONS

Ndla: Chers Lecteurs de l’Archiprêtré, vous trouverez ci-après, une copie du courrier adressé aux présidents de Conseil de Fabrique par notre Archiprêtre, Monsieur l’ Abbé Gérard Kaiser.

-:-:-:-

Notre évêque nous invite à nous préparer progressivement à la prochaine reprise des activités paroissiales et célébrations. Voici ce que je tiens à partager avec vous.

  • Je vous invite à vous rendre régulièrement sur le site de l’archiprêtré : http://paroissesboulay.com . Il me sera ainsi plus facile de vous communiquer en temps et en heure les adaptations que nous seront amenés à prendre en compte. Cela m’évitera aussi de devoir écrire à chacun sauf lors de document personnel.
  • Dès que nous pourrons célébrer publiquement, j’éditerai à nouveau une feuille de liaison afin de communiquer les messes qui seront assurées en semaine et fin de semaine et rappeler certaines de ces règles.
  • Nous inviterons chaque paroissien à venir avec son masque, désinfectant. Toutefois, des masques seront disponibles pour ceux qui l’auront oublié.
  • Seul le prêtre donnera la communion et nous devrons prévoir de délimiter les bancs dans nos églises (un sur deux).
  • Les permanences reprendront, si cela est possible, début juin.
  • Pour les baptêmes et mariages, il nous faudra encore attendre l’autorisation. Mais dans un premier temps ils seront célébrés avec une assemblée restreinte (comme pour les messes, 1/3 de la capacité de place de l’église).
  • Avec l’archiprêtre de Bouzonville, nous avons convenu jusque début juin, de continuer à proposer un temps de prière au cimetière pour les défunts. Les funérailles à l’église ne pourront reprendre que si tout rentre dans l’ordre après cette date. Nous proposerons également diverses célébrations pour les défunts qui n’ont pu bénéficier de célébration à l’église.

– :- :-

Par ailleurs, l’ensemble des mesures suivantes a été présenté et validé par les autorités préfectorales, consultées par Mgr Jean-Christophe LAGLEIZE le 7 mai 2020, après l’intervention de M. Édouard PHILIPPE, Premier ministre.

  • Il appartient au curé de définir s’il faut demander aux fidèles d’entrer dans l’église avec ou sans masque. Il faut bien prendre conscience que le port du masque n’a pas que des avantages. Il donne une fausse impression de sécurité, et une mauvaise manipulation du masque au moment de la communion peut le contaminer à cause de mains elles-mêmes contaminées.
  • Il est possible d’organiser une permanence, dans la sacristie, pour accueillir les personnes qui souhaitent parler avec un prêtre ou se confesser (en ayant bien soin de respecter les gestes barrière). Cependant, il n’est pas prudent d’utiliser l’espace clos du confessionnal, même aménagé, au sein duquel le virus peut se déposer sur certaines surfaces approchées ou touchées par plusieurs personnes.
  • Les activités de catéchèse en paroisse peuvent éventuellement s’organiser en respectant les normes établies dans les écoles et après avoir recueilli le consentement des parents,
  • Les célébrations (messes, funérailles, mariages, baptêmes, célébration de l’initiation chrétienne) ne pourront reprendre quà la reprise des célébrations publiques (en attente de confirmation pour la Pentecôte),

1. Avant la célébration

  • L’entrée dans l’église sera limitée à 1/3 du nombre maximum possible, chaque fidèle devant disposer autour de lui de 4 m² au minimum (fermeture des bancs une rangée sur deux, éloignement des chaises, marquage des places assises fortement recommandé, pas de vis-à-vis ni devant ni derrière, ne pas occuper les premières places des bancs au niveau des allées centrales et latérales, …),
  • Les bénitiers resteront vides jusqu’à nouvel ordre,
  • Les portes d’entrée doivent être clairement signalées et les autres issues fermées avec un marquage visible.
  • Parallèlement, toutes les issues devront rester libres, à l’intérieur comme à l’extérieur, pour le respect de la sécurité incendie. Dans la mesure du possible, les issues des fidèles doivent rester ouvertes.
  • Il sera demander aux fidèles d’apporter avec eux leur propre flacon ou dosette de gel ou de solution hydroalcoolique.

2. Durant la célébration

  • Il faut renoncer à faire circuler des corbeilles pour la quête ; les fidèles pourront déposer leur offrande dans une corbeille déposée près de la sortie, lorsqu’ils quitteront l’église. Il conviendra de veiller à leur disposition pour éviter tout regroupement de personnes et privilégier les virements mensuels réguliers,
  • Des adhésifs signaleront au sol, la distance minimale prescrite de 2 m,
  • Nous rappelons que la communion dans la bouche est proscrite. Si le fidèle porte un masque, il devra l’enlever avec précaution, en ne touchant que les élastiques,
  • L’échange du signe de paix est supprimé.

 

Laisser un commentaire