HOMELIES

Dimanche 13 septembre 2020

24 ème  Dimanche du Temps Ordinaire

Homélie du Père Yvon-Michel Allard, s.v.d., directeur du Centre biblique des Missionnaires du Verbe Divin, Granby, QC, Canada.

-:-

« Combien de fois devrai-je pardonner à mon frère?« 

Vis-à-vis l’offense qui nous est faite, il existe trois sortes de réponses possibles :

  1. La vengeance extrême. (…)
  2. Une seconde possibilité est la loi du talion.(…)
  3.  Une troisième possibilité se retrouve dans la tradition juive, une tradition de miséricorde : «on doit pardonner jusqu’à quatre fois!»(…)

Le Christ nous rappelle dans l’Évangile que, grâce au pardon, nous pouvons nous-mêmes choisir la façon dont nous serons jugés à la fin de notre vie :(…) Jésus pouvait demander à Pierre et aux autres disciples de pardonner sans limites parce que lui-même a su donner l’exemple sur la croix : «Père, pardonne-leur car ils ne savent ce qu’ils font». Il nous rappelle aujourd’hui que le pardon est la caractéristique la plus importante du chrétien : pardonner non pas sept fois mais soixante-dix fois sept fois.

Lire l’intégralité de l’homélie en cliquant sur l’image:

-:-:-:-

Dimanche 6 septembre 2020

23 ème  Dimanche du Temps Ordinaire

Homélie du Père Yvon-Michel Allard, s.v.d., directeur du Centre biblique des Missionnaires du Verbe Divin, Granby, QC, Canada.

-:-

« Si ton frère ou ta sœur a commis un péché, va lui parler seul à seul« 

« (…) Le Christ nous dit ce matin que la communauté ne doit pas ériger de barrières définitives, elle doit toujours garder les portes ouvertes et la lumière allumée. La communauté chrétienne ne se résigne jamais à la perte définitive d’un frère ou d’une sœur. Elle se montre toujours capable d’accueillir, de pardonner, de se réconcilier, de permettre le retour de celui ou de celle qui s’est éloigné. Et il doit y avoir un air de fête lorsque la soeur ou le frère qui a quitté la famille pour aller vivre au loin réapparaît à l’horizon (histoire du retour de l’enfant prodigue).(…)

Aujourd’hui, Jésus nous propose une façon de faire pour essayer de résoudre les difficultés de communication qui apparaissent entre nous : la correction fraternelle. Dans notre mentalité moderne, cela semble insolite, mais à bien y penser, c’est peut-être la manière la plus efficace de régler les conflits.(…)

La société actuelle nous pousse dans la direction d’un individualisme anarchique et le bien commun vient loin derrière. Pour le Christ, la cohérence du groupe, l’amour de l’autre est ce qu’il y a de plus important. «Si tu apportes ton offrande à l’autel et te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande, va d’abord te réconcilier avec ton frère, puis reviens présenter ton offrande» (Matthieu 5, 23-24). C’est dans ce climat de réconciliation que le Christ nous invite à la correction fraternelle : Si ton frère ou ta sœur a commis un péché, va lui parler seul à seul…

Lire l’intégralité de l’homélie en cliquant sur l’image ci-dessus:

-:-:-:-

Dimanche 30 Août 2020

22 ème  Dimanche du Temps Ordinaire

Homélie du Père Yvon-Michel Allard, s.v.d., directeur du Centre biblique des Missionnaires du Verbe Divin, Granby, QC, Canada.

-:-

« Qui perd sa vie à cause de moi la gardera« 

« Notre page d’évangile prend la suite de la déclaration de Pierre à Jésus : «Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant». Le texte d’aujourd’hui nous présente l’affrontement de deux mentalités : Pierre refuse la souffrance et le Seigneur affirme qu’il n’y a pas de véritable amour sans sacrifice. Ceci est vrai dans les rapports amoureux, dans la vie de couples, dans l’exercice d’un métier ou d’une profession.(…). Pour aimer de façon authentique, il faut y mettre le prix. La mentalité de notre monde s’oppose de façon catégorique à l’esprit de l’Évangile lorsque :
– le gain devient la seule valeur de la vie.
– le succès à tous prix domine les modèles proposés dans les sports, la politique, les affaires.
– la cupidité honteuse est maîtresse de la place publique et de la vie de tous les jours.
– toutes les règles de morale sont abolies afin de favoriser le plaisir immédiat.(…).
Heureusement, il y a de nombreux exemples d’amour véritable, malgré les obstacles et les difficultés.(…)

Prions le Seigneur pour que nos pensées deviennent de plus en plus semblables à celles de Dieu. «Si quelqu’un veut marcher derrière moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive… Qui perd sa vie à cause de moi la gardera».

Lire l’intégralité de l’homélie en cliquant sur l’image l’image:

 

"N'ayez pas peur de devenir les citoyens du numérique" (Pape François)