Archives par mot-clé : Confinement

« LETTRE DE SAINT PAUL AUX CONFINES »

Ndla: Bonjour à Tous, vous êtes certainement surpris par ce titre. En effet, ce serait un étrange manuscrit de Paul de Tarse. Ce document, déniché pour vous sur le site ALETEIA, a en fait été rédigé par Pierre Durieux,  qui a imaginé la dernière épître (virtuelle) de saint Paul s’adressant du Ciel aux Gallo-romains éprouvés, par l’épidémie et le confinement. En attendant la reprise des messe, l’apôtre des nations propose de retrouver le chemin de l’adoration. Une lettre bien rédigée dans le style de « l’apôtre des Gentils », Inspirant et exclusif.

St Paul – Wikipedia

Lettre de Saint Paul apôtre aux confinés: « Frères et sœurs, on me rapporte que vous vous sentez faibles… On me dit que la situation de votre pays est complexe en ce moment. Votre Église vient de demander à vos gouvernants s’il était possible de célébrer la messe, dans vos églises qui ne vous appartiennent plus depuis l’édit de séparation de l’an 1905 après la naissance du Christ. C’est ça ? Et vos autorités auraient refusé à votre Église la célébration des messes en raison des normes sanitaires, tout en permettant des moments de prière. C’est bien ça ! Comme cela risque de durer ou de se reproduire, vous me demandez mon avis… Tout cela est effroyablement compliqué pour moi qui suis un vieil homme… Mais puisque vous insistez, moi, Paul, j’écris ces mots de ma propre main. (…) 

Lire l’intégralité de la lettre en cliquant sur l’image:

INFOS COVID 19

Mesures relatives à la deuxième vague de la pandémie liée à la Covid-19

-:-

Messes et rassemblements dans les églises

  • Suite aux dernières consignes données sur la protection des personnes face à l’épidémie de Coronavirus et la nouvelle période de confinement à compter de ce 30 octobre 2020, toutes les célébrations et rassemblements sont désormais supprimés à compter de ce jour. Une dérogation existe pour vivre les célébrations de la Toussaint et les célébrations pour les défunts le 2 novembre. Pour ces messes, voir auprès de chaque paroisse ce qui est prévu ou non.
  • Messes sur les Médias (cliquer sur le lien)
  • Les églises peuvent rester ouvertes pour la prière personnelle des fidèles, dans le strict respect des gestes barrières et la vigilance nécessaire avec les risques sécuritaires.

Autres sacrements

  • La célébration des funérailles est autorisée dans les églises, en présence de 30 personnes maximum comme le prévoit le décret. Par ailleurs, un accueil au cimetière – en présence d’un prêtre, d’un diacre ou d’une personne laïque mandatée à cet effet – reste toujours possible, qu’il y ait eu ou non une célébration des funérailles à l’église. Par ailleurs, un temps de prière dans les crématoriums et chambres funéraires reste possible.
  • La célébration des mariages est autorisée dans les églises, en présence de 6 personnes maximum.
  • Si un fidèle laïc demande le sacrement de la réconciliation, il sera possible de répondre à sa demande, dans l’église, en maintenant les distances et en respectant les gestes barrières. Il en est de même pour le sacrement des malades qui pourra être conféré dans l’église ou à domicile. Les baptêmes prévus durant cette période sont reportés.

Autres activités pastorales

  • Les réunions pastorales, administratives, techniques et de conseils de fabrique sont annulées, sauf si possibilité de les organiser en visioconférence.
  • Les concerts, offices divers dans les églises sont annulés.
  • Pour éviter les déplacements inutiles et dans le cadre du confinement demandé, le télétravail, là où il peut être mis en place, sera privilégié. Cette mesure concerne l’ensemble des acteurs pastoraux (prêtres, diacres, ALP, bénévoles). Sa mise en œuvre et son organisation requièrent l’accord du responsable hiérarchique.

MESURES SANITAIRES: REPERCUTIONS SUR LES CELEBRATIONS

Ndla: Bonjour à Tous, faisant suite à l’intervention du 1er Ministre relative aux mesures sanitaires, voici les premières mesures prises par l’Evêché:

  • Les messes de samedi 31 oct et dimanche 1er nov, sont maintenues,
  • Mgr Lagleize et ses vicaires généraux attendent les précisions reçues de la Conférence des Evêques de France pour finaliser, au plus tôt, la rédaction de documents à l’adresse des Diocèses.

OUVERTURE DE LA CATHEDRALE PENDANT LE CONFINEMENT

A partir de ce vendredi 30 octobre, avec les mesures de confinement général imposées par la situation sanitaire, la cathédrale modifie ses horaires d’accueil. Il n’y aura plus d’offices religieux (à l’exception des messes de la Toussaint).

Accès à la cathédrale:

  • La cathédrale est ouverte tous les jours de 8h à 18h jusqu’au 1er novembre.
  • En raison du confinement, à compter du mardi 3 novembre, la cathédrale restera ouverte pour la prière personnelle uniquement, de 13h à 17h, du mardi au vendredi. Fermeture les lundis. Ouverture les samedis et dimanches de 9h à 17h.

Offices et messes:

  • En semaine et le dimanche, durant le confinement, plus d’office et de messe.
  • Pour le jour de la Toussaint, messes à 8h , à 10h et à 11h30.

Visites guidées:

Durant la période de confinement général, les visites guidées dans la cathédrale sont suspendues.

CÉLÉBRATIONS DES FUNÉRAILLES CATHOLIQUES DURANT LE CONFINEMENT

Chers Paroissiens, certains prêtres du diocèse ont fait remonter vers notre Évêque, qu’en ce temps de mortalité accrue, peu de familles en deuil font la demande de prières. Beaucoup de familles craignant la contagion, renoncent à des funérailles chrétiennes ou préfèrent remettre à plus tard un temps liturgique. Des prêtres constatent également que des familles ne sont pas informées qu’elles peuvent bénéficier, lors d’un décès, d’un temps de prière animé par un prêtre, un diacre ou un membre de l’équipe funérailles de la paroisse. Faisant suite à ces remontées, voici les rappels de Mgr Vuillemin.

-:-:-:-

Communiqué de presse à propos de la célébration des funérailles catholiques durant la période de confinement

Mgr Lagleize, évêque de Metz, comme l’ensemble de nos concitoyens, a pris acte des décisions du Gouvernement concernant les célébrations dans les églises qui pourront peut-être reprendre à partir du 2 juin prochain. En Moselle, depuis le début du confinement, les célébrations à l’occasion d’un décès se font uniquement au cimetière. Il est probable qu’il en soit encore ainsi après le 11 mai prochain, que le déconfinement soit décrété ou non.

Nous rappelons que les fidèles peuvent facilement solliciter auprès de leur paroisse la présence d’un prêtre. Lui-même, ou s’il est empêché, un diacre ou un membre d’une équipe funérailles, se rendra disponible pour accompagner les familles dans le deuil et assurer la conduite d’une prière au cimetière. Même si certains prêtres font partie des personnes à risque en raison de leur âge ou d’une éventuelle pathologie, un grand nombre accepte bien volontiers d’exercer leur ministère auprès des familles dans le deuil en ces temps difficiles. L’Eglise ne saurait abandonner ses fidèles confrontés au mystère de la mort et au deuil.

Quand les conditions sanitaires le permettront, une célébration d’hommage publique, à l’église, sera possible. Des consignes ont été transmises aux prêtres en vue de leur organisation future. Les familles qui le souhaitent pourront dès lors prendre attache avec le curé de leur paroisse qui leur indiquera les possibilités d’honorer la mémoire de leur défunt.

                                                                                   Metz, le 29 avril 2020.