Archives par mot-clé : père

Au Père

La prière fait partie de la vie. Qu’elle soit intime ou publique, improvisée ou codifiée, quotidienne ou exceptionnelle, elle accompagne les grands moments de la vie comme les plus humbles tâches. Elle va du remerciement à la demande, du cri de désespoir au chant liturgique.

Dans la foi chrétienne, la prière s’adresse à Dieu. C’est-à-dire tantôt au Père, tantôt à Jésus-Christ, tantôt à l’Esprit Saint. Cette dimension trinitaire de la prière chrétienne est sans doute ce qu’il y a de plus difficile à apprendre. C’est pourquoi le pape Jean-Paul II y insiste tant dans sa lettre apostolique publiée à l’occasion du troisième millénaire :

« La prière est comme la respiration de la vie chrétienne. Réalisée en nous par l’Esprit Saint, la prière nous ouvre, par le Christ et dans le Christ, à la contemplation du visage du Père. Apprendre cette logique trinitaire de la prière chrétienne, en la vivant pleinement avant tout dans la liturgie, sommet et source de vie ecclésiale, mais aussi dans l’expérience personnelle, tel est le secret d’un christianisme vraiment vital ».         (Jean-Paul II)

-:-:-:-

Sommaire des prières ci-dessous

  • Notre Père
  • Je m’abandonne à Toi
  • Ô Père, je vous offre  …
  • Acte d’amour su saint Curé d’Ars
  • Prière du matin

-:-:-:-

  • Notre Père 

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal. Amen

-:-:-:-

  • Je m’abandonne à Toi

Mon Père, je m’abandonne à toi,
Fais de moi de qu’il te plaira.
Quoi que tu fasses de moi,
Je te remercie.
Je suis prêt à tout, J’accepte tout.
Pourvu que ta volonté se fasse en moi,
En toutes tes créatures,
je ne désire rien d’autre, mon Dieu.
Je remets mon âme entre tes mains.
Je te la donne, mon Dieu,
avec tout l’amour de mon cœur,
parce que je t’aime,
et que ce m’est un besoin d’amour
de me donner,
de me remettre entre tes mains sans mesure,
avec une infinie confiance
car tu es mon Père. (Bienheureux Charles de Foucauld)

-:-:-:-

  • « Ô Père, je Vous offre… » :

« Ô Père, je Vous offre en réparation de ma paresse, de ma tiédeur, de ma négligence et de mon amour désordonné…Ô Père très aimable et très bon, je Vous offre, en satisfaction de tous mes péchés et de ceux de tout le monde, et en réparation de ma paresse, de ma tiédeur, de ma négligence et de mon amour désordonné ; je Vous offre, dis-je, cette sacrée Plaie du Cœur de votre Fils, le Sang et l’Eau qui en sont découlés, et l’Amour immense duquel Il Vous a aimé ; Vous suppliant, que de cette sainte Plaie Vous versiez en mon âme un Amour très pur, très ardent, très parfait et éternel, avec lequel je Vous aime de tout mon cœur et Vous bénisse en tout et pardessus tout, que je ne pense qu’à Vous, que je ne désire que Vous, que je ne cherche que Vous, que je ne sois attaché qu’à Vous seul, que je ne désire plaire qu’à Vous seul, et que j’emploie entièrement toutes les puissances de mon corps et de mon âme à Vous aimer et glorifier ». Amen (Bienheureux Jean Lansperge, chartreux 1489-1543)

-:-:-:-

  • Acte d’amour su saint Curé d’Ars

Je vous aime, ô mon Dieu, et mon seul désir est de vous aimer jusqu’au dernier soupir de ma vie.

Je vous aime, ô Dieu infiniment aimable et j’aimerais mieux mourir en vous aimant que de vivre un seul instant sans vous aimer.

Je vous aime, ô mon Dieu, et je ne désire le ciel que pour avoir le bonheur de vous aimer parfaitement.

Je vous aime, ô mon Dieu, et je n’appréhende l’enfer que parce qu’on n’y aura jamais la douce consolation de vous aimer.

O mon Dieu, si ma langue ne peut dire à tout moment que je vous aime, du moins je veux que mon cœur vous le répète autant de fois que je respire.

Ah, faites-moi la grâce de souffrir en vous aimant, de vous aimer en souffrant et d’expirer un jour en vous aimant et en se sentant que je vous aime.

Et plus j’approche de ma fin, plus je vous conjure d’accroître mon amour et de le perfectionner. Ainsi soit-il!

-:-:-:-:-

Prière du matin

« Seigneur, dans le silence de ce jour naissant, je viens Te demander la paix, la sagesse et la force. Je veux regarder aujourd’hui le monde avec des yeux remplis d’amour ; être patiente, compréhensive et douce, voir au-delà des apparences Tes enfants comme Tu les vois Toi-même et ainsi ne voir que le bien en chacun d’eux. Ferme mes oreilles à toute calomnie, garde ma langue de toute malveillance ; que seules les paroles qui bénissent demeurent dans mon esprit. Que je sois si bienveillante et si joyeuse que tous ceux qui m’approchent sentent Ta présence. Ô Seigneur, revêts-moi de Ta beauté et qu’au long de ce jour je Te révèle. Amen. » Sainte Thérèse d’Avila (1515-1582)