Archives de catégorie : Information du Diocèse

PROGRAMME DES CÉLÉBRATIONS ET CONCERTS, A L’OCCASION DE LA SOLENNITÉ DE L’ASSOMPTION A METZ

Samedi 15 août 2020, dans le respect des consignes sanitaires (distanciation sociale, port du masque dans la cathédrale…),/

  • La messe solennelle de l’Assomption sera célébrée à 10h par Mgr Jean-Christophe Lagleize, évêque de Metz, en la cathédrale Saint-Étienne.
  • D’autres offices seront également proposés à 8h et à 11h30.
  • L’après-midi, l’office des vêpres sera célébré à 15h , suivi de la procession traditionnelle jusqu’à la colonne de Notre-Dame de Metz, place Saint-Jacques, où il y aura l’allocution de Mgr Lagleize. Enfin, la procession retournera jusqu’à la cathédrale pour le salut au Saint-Sacrement.
  • 17h00: Un concert d’orgue, donné par Olivier Wyrwas (orgue) et Jean-François Madeuf (trompette), sera offert au public dans le cadre de la saison culturelle estivale et des festivités des 800 ans de la cathédrale.
  • Nota: Le 14 Août à 20h00 à Metz-Queuleu, église de l’Immaculée Conception : Concert de l’AssomptionMalou Diomède, soliste, sera accompagnée au piano par Marie-Aurore Picard et à l’alto par Alexandre Thibault.

COVID 19 – NOUVELLES MESURES

Ndla: Veuillez trouver ci-après, le communiqué de Mgr Vuillemin, relatif aux nouvelles mesures à appliquer, suite à la publication du Décret n° 2020-884 du 17 juillet 2020 modifiant le décret n°2020-860 du 10 juillet 2020

-:-:-:-

Rappel : Le virus SARS-CoV2 (Covid-19) est toujours actif sur le territoire, la plus grande vigilance et le respect des mesures barrières restent toujours de vigueur. Les récents clusters découverts sur le territoire français, ainsi que l’augmentation en certaines régions du taux de contamination (RO), doivent maintenir chacun en alerte et dans une attitude de responsabilité partagée.
Par ailleurs, suite à la publication du décret au Journal Officiel en date du 18 juillet 2020, confirmant l’obligation du port du masque en lieux clos notamment pour les Administrations, nous vous demandons de faire respecter le port du masque pour toutes personnes âgées de plus de 11 ans dans :
– Les lieux de culte (églises, chapelles, oratoires), quelle que soit la célébration (messe dominicale ou en semaine, mariage, funérailles, baptême) ou le temps de prière.
– A la tribune des églises lorsqu’elle est occupée par une chorale.
– Dans les accueils paroissiaux ou l’accueil de l’évêché.
– Dans les salles paroissiales, qu’elles soient le lieu de réunion diverses ou de rencontres familiales ou associatives si elles sont louées (réunions, repas, etc.).

Conjointement, l’ensemble de ces lieux doit continuer à pouvoir disposer pour chaque personne de gel hydroalcoolique, veillant à ce que chacune d’elle y pénétrant se désinfecte les mains, ainsi qu’une aération suffisante et continue. De même, la distanciation physique d’1 mètre entre chaque personne (exceptée pour les familles composant un même foyer, dans la limite de 10 personnes) reste de vigueur.

Enfin, les consignes déjà publiées dans le cadre de la lutte contre la pandémie doivent restées affichées dans les divers lieux.

Le port du masque, sans être obligatoire, est vivement conseillé pour des célébrations en plein air. Les organisateurs n’oublieront pas d’annoncer publiquement l’obligation de respecter la distanciation sociale d’1 mètre.

Les consignes déjà données précédemment relatives au(x) prêtre(s) célébrant(s) restent inchangées.

A toutes fins utiles, nous vous transmettons la nouvelle affiche proposée par le gouvernement sur le port obligatoire du masque.
Merci pour votre attention et votre vigilance.

Ensemble, aidons-nous à être responsables les uns des autres.

MESURES RELATIVES AUX CÉLÉBRATIONS EN ÉGLISE

Ndla: Veuillez trouver ci-après, le communiqué de Mgr Vuillemin, quant aux mesures à appliquer lors des célébrations dans les églises.

-:-:-:-

Mesures relatives aux célébrations
dans les églises

Suite aux différentes mesures prises durant le processus de déconfinement, nous proposons une évolution de l’organisation de l’accueil des fidèles au regard de la situation sanitaire actuelle.

Le virus SARS-CoV2 (Covid-19) est toujours actif sur le territoire, la plus grande vigilance et le respect des mesures barrières restent toujours de vigueur.

Par contre, concernant l’organisation des diverses célébrations dans les églises, nous proposons l’application des mesures suivantes à compter du 1er juillet 2020 :

⦁ Port du masque obligatoire lors des célébrations pour toute personne de plus de 11 ans. Concernant le prêtre, le port du masque sera adapté selon les moments de la célébration en fonction de la proximité avec l’assemblée (notamment lors de la distribution de la communion) ;
⦁ Concernant la distanciation physique, nous suggérons de faire respecter une distance physique d’au moins 1 mètre entre chaque fidèle (la règle des 4m² par personne n’est plus de mise) ; la règle de la suppression d’un banc sur deux ne s’applique plus.
⦁ Possibilité, en suivant les règles prescrites, d’organiser les célébrations en présence de la chorale ;
⦁ Les personnes habitant un même foyer peuvent se placer les uns à côté des autres ;

VERS LA REPRISE DES MESSES ET DES ACTIVITÉS DIOCÉSAINES

Ndla: Re-bonjour, vous trouverez ci-après, un communiqué de l’Abbé Gérard, ainsi que deux informations du Diocèse, relatives aux reprises des messes et des activités diocésaines.

-:-:-:-

Chers Paroissiens,

Voici une partie du communiqué de notre évêque auxiliaire . Les messes avec assemblée reprendrons donc dans notre archiprêtré le samedi 30 Mai . Aussi, le planning revu de Juin sera diffusé prochainement.

Les funérailles pourront être célébrer à nouveau à l’église à partir du lundi 1 juin .

Les conseils de fabrique pourront passer récupérer les feuilles de liaisons à partir de mercredi ainsi que des masques, gel etc …

Abbé Gérard Kaiser

-:-:-:-

« Comme vous le savez peut-être, un décret du gouvernement vient d’autoriser la reprise réglementée des cultes.

Nous décidons une harmonisation de la possibilité de reprise des messes dominicales dans notre diocèse à partir du 30 mai prochain.

Nous souhaitons ainsi poser un acte de communion fort qui, à la Pentecôte, peut avoir beaucoup de sens

Monseigneur Jean Pierre Vuillemin « 

-:-:-:-

Communiqués du Diocèse

LETTRE PASTORALE 13 MAI, DE MGR LAGLEIZE

Ndla: Chers Lecteurs, voici en partage, la lettre pastorale de notre évêque publié sur:

-:-:-:-

Chers frères et sœurs,

Depuis lundi nous sommes entrés dans une phase d’assouplissement du confinement et nous percevons que cette période s’annonce difficile à mettre en œuvre.

Il est important de souligner qu’en matière de santé publique, le gouvernement a prévenu que nous étions dans un temps d’essai et d’expérience et a cru bon, conformément aux avis scientifiques de renvoyer, à une date ultérieure, certaines ouvertures dont celle pour les cultes.

Ce faisant l’État agit dans son ordre en prenant des mesures qui ne sont pas attentatoires mais prudentielles. Il est important de rappeler que la liberté de religion n’est pas atteinte.  Nous pouvons continuer à prier – le Premier ministre a rappelé que les églises peuvent être ouvertes – nous pouvons échanger par les moyens de communication et y annoncer l’Évangile et surtout nous continuons à exercer une charité active. (…)

Vous êtes nombreux à avoir faim de l’eucharistie. Ce temps de pandémie nous permet d’approfondir notre foi (…)

Benoît XVI, dans l’Exhortation apostolique « Le sacrement de l’amour », insiste sur la forme eucharistique de la vie chrétienne, en reprenant les paroles de saint Paul : « Je vous exhorte mes frères, par la tendresse de Dieu, à lui offrir vos corps en sacrifice saint, capable de plaire à Dieu : c’est le culte spirituel que vous avez à rendre. » Rm 12,1. Ce culte nouveau c’est « l’offrande totale de la personne en communion avec toute l’Église. » n°70.(…)

Cette faim de l’eucharistie, que certains d’entre vous vivent comme une épreuve, doit nous permettre de découvrir ou de redécouvrir que l’eucharistie n’est pas une « affaire » personnelle. Il ne s’agit d’avoir « ma messe », « ma communion ».(…)

J’ai souvent médité durant ces dernières semaines sur les derniers jours de Blaise Pascal : gravement malade il ne peut plus recevoir la communion, alors il demande : « Puisqu’on ne veut pas m’accorder cette grâce, je voudrais y suppléer par quelque bonne œuvre, et ne pouvant communier dans le Chef, je voudrais bien communier dans les membres, et pour cela j’ai pensé avoir céans un pauvre malade à qui on rende les mêmes services qu’à moi. Car j’ai de la peine et de la confusion d’être si bien assisté, pendant qu’une infinité de pauvres, qui sont plus mal que moi, manquent des choses nécessaires… Cela diminuera la peine que j’ai de ne manquer de rien, et que je ne puis plus supporter, à moins que l’on ne me donne la consolation de savoir qu’il y a ici un pauvre aussi bien traité que moi ; qu’on aille, je vous en prie, en demander un à M le curé. »  (…)

Chers frères et sœurs, en ce mois de mai, que la présence maternelle de la Vierge Marie nous accompagne tous, afin que nous avancions ensemble dans la joie et la paix soutenus par la prière et la charité des uns et des autres.

à Metz le13 mai 2020, en la fête de Notre-Dame de Fatima.

+ Jean Christophe Lagleize, Évêque de Metz

-:-:-:-

Lire l’intégralité du texte en cliquant sur le logo ci-après: