SACREMENT DE RECONCILIATION

Vous trouverez ci-dessous:

  • Le Sacrement du Pardon
  • Comment se confesser ?

-:-:-:-

  • Le Sacrement de Réconciliation, anciennement confession ou Sacrement de Pénitence, est une rencontre avec Dieu qui se réalise par le moyen d’une rencontre avec un prêtre. À la lumière de la Parole d’amour de Dieu qu’est la Bible, on reconnaît ses péchés, non pas en se regardant, mais en regardant l’amour de Dieu pour nous. Le péché est une rupture de communion avec Dieu, un manquement à l’amour. Il porte en même temps atteinte à la communion avec l’Église, Corps du Christ. Le sacrement de réconciliation exprime et réalise une conversion qui apporte à la fois le pardon de Dieu et la réconciliation avec l’Église faite de nos frères et sœurs dans la foi. Cette rencontre nous transforme spirituellement et humainement.

Résultat de recherche d'images pour "sacrement de réconciliation"Le Sacrement de Réconciliation pardonne les péchés graves qui ne sont pas pardonnés par le simple repentir. Concernant les effets du sacrement, on pense surtout au fait que l’absolution pardonne les péchés, remet les péchés, mais elle fait plus que d’effacer, de pardonner les péchés. Elle opère une transformation, elle nous donne une grâce, une force qui nous libère de l’esclavage du péché. Elle nous replonge dans la grâce ( l’amour divin) reçue au baptême. L’apôtre Paul montre en effet que nous qui étions pécheurs et esclaves du péché, nous sommes non seulement pardonnés de nos péchés, mais affranchis du péché par le Christ (Rom 6,17-20).

-:-:-:-:-

  • Comment se confesser ?

Il s’agit d’abord de se mettre en vérité face à Dieu et de lui demander de nous montrer ce qui fait obstacle à l’amour en nous puis de rencontrer un prêtre.

Le schéma « pratique » de confession est le suivant :

  • Le pénitent dit : « Bénissez-moi, mon père, parce que j’ai péché ». Le prêtre béni alors le fidèle et l’invite à entrer dans la confiance pour cette confession.

  • Le pénitent peut dire depuis combien de temps il ne s’est pas confessé et présenter brièvement son état de vie.

  • Puis vient le temps de l’aveu des péchés reconnu à la lumière de l’amour infini de Dieu. Je reconnais avec simplicité mon péché, sans me justifier. On peut examiner les manquements…
    – envers Dieu
    – envers mon prochain
    – envers moi-même

  • « De tous ces péchés, j’en demande pardon à Dieu, et à vous mon père pénitence et absolution ».

  • Ensuite le prêtre, témoin de la miséricorde, relève, encourage, fortifie dans la foi celui qui reconnaît ses fautes avec contrition.
    – Il peut éventuellement essayer d’aider le pénitent par telle ou telle parole de conseil et de consolation,
    – Il peut proposer une 
    pénitence, qui sera le plus souvent une prière ou une méditation d’un passage de l’Évangile ou un signe concret de conversion. La pénitence est une manière de vérifier notre désir de vie nouvelle et de rendre grâce à Dieu en toute chose.
    – Il invite à formuler un acte de contrition,
    (voir « prières usuelles« )
    – Il prononce la formule d’absolution,
    – Il invite à repartir dans la paix.

-:-:-:-:-

 

"N'ayez pas peur de devenir les citoyens du numérique" (Pape François)