Archives par mot-clé : Brecklange

SAINT LAURENT A BRECKLANGE

Ndla: Chers Amis, aujourd’hui un des petits clochers de notre Archiprêtré est à l’honneur. En effet, le calendrier liturgique fête aujourd’hui, Saint Laurent de Rome à qui est dédiée la chapelle de Brecklange, paroisse de Hinckange, près de Boulay (57).

Vous savez certainement que Saint Laurent était diacre et martyre. Mais que connaissons nous d’autre sur ce saint ? Voici ce qu’écrit le site Nominis.

-:-

Saint Laurent de Rome, diacre et martyr à Rome (✝ 258)

« (Vatican News, 10 août 2021) les pauvres sont « les trésors de l’Église », selon la “Depositio martyrum”, le diacre de l’Église de Rome a été martyrisé sur la Via Tiburtina pendant les persécutions de l’Empereur Valérien, le 10 août 258.
La « passio » de St Laurent, rédigée au moins un siècle après sa mort, n’est pas crédible. Le récit prétend que Laurent, diacre du pape saint Sixte II, fut mis à mort trois jours après le martyre de ce dernier et qu’il fut brûlé à petit feu sur un gril, ce qu’on ne souhaite à personne. La plupart des auteurs modernes estiment qu’il fut décapité, comme Sixte. Quoiqu’on pense de la valeur des « acta », il n’en reste pas moins que Laurent a toujours été vénéré, en Orient comme en Occident, comme le plus célèbre des nombreux martyrs romains (voir la liste chronologique, autour des années 258-259…). Les écrits des saints Ambroise, Léon le Grand, Augustin et Prudence témoignent de ce culte(*)….

Lire la suite de la biographie en cliquant sur l’image:

-:-

 (Source Shanied): « Brecklange a toujours été indépendante d’Hinckange jusqu’en 1812, date de son rattachement à Hinckange par un décret impérial signé par Napoléon à Smolensk en Russie. La première citation de Brecklange date de 874 sous le nom de Brancelingen.(…) Brecklange a toujours été une paroisse indépendante mais où faute de revenu il n’y eut souvent pas de curé ; Boulay, Volmerange  et Guinkirchen assurèrent fréquemment le service. L’actuelle chapelle était donc officiellement une église dédiée à St Laurent. Une autre chapelle rurale consacrée aux saints thaumaturges Benoît et Mesmin était un lieu de pèlerinage qui était connu jusque dans les Vosges du Sud.(…) »

 

FÊTE PATRONALE DE BRECKLANGE

Ndla: Chers Amis, voici une date à retenir dans vos agendas.

SAINT LAURENT, FÊTE PATRONALE DE BRECKLANGE

Dimanche 21 Août 2022

  • 10h30: Messe chapelle de Brecklange
  • A l’issue: Apéritif offert par le Conseil de Fabrique
  • Restauration sur place: Jambon cuit au foin et accompagnements, fromage et café.
  • Tarifs: Adulte 12€/pers – Enfant -10 ans/5€
  • Réservation avant 16 août
    • Roger Mangin: 06 10 01 77 38
    • Pauline Kervizic: 06 88 56 89 62
    • Gisèle Frisch: 03 87 79 25 47 – 06 82 16 21 17
  • Nous vous attendons nombreux

LA SAINT LAURENT DANS L’ARCHIPRÊTRE

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui un de nos clochers est à l’honneur. En effet, la petite chapelle de Brecklange, annexe de la Paroisse d’ Hinckange, célèbre son Saint patron, Saint Laurent de Rome, diacre et martyr. Mais que savons nous exactement de ce Saint ? Voici ce qu’écrit le site Nominis à son sujet.

Saint Laurent de Rome, diacre et martyr à Rome (+ 258)

« La « passio » de St Laurent, rédigée au moins un siècle après sa mort, n’est pas crédible. Le récit prétend que Laurent, diacre du pape saint Sixte II, fut mis à mort trois jours après le martyre de ce dernier et qu’il fut brûlé à petit feu sur un gril, ce qu’on ne souhaite à personne. La plupart des auteurs modernes estiment qu’il fut décapité, comme Sixte. Quoiqu’on pense de la valeur des « acta », il n’en reste pas moins que Laurent a toujours été vénéré, en Orient comme en Occident, comme le plus célèbre des nombreux martyrs romains (voir la liste chronologique, autour des années 258-259…). Les écrits des saints AmbroiseLéon le GrandAugustin et Prudence témoignent de ce culte(*). (…)

Lire la suite de la biographie en cliquant sur l’image:

Source Shanied:  » Brecklange a toujours été indépendante d’Hinckange jusqu’en 1812, date de son rattachement à Hinckange par un décret impérial signé par Napoléon à Smolensk en Russie. La première citation de Brecklange date de 874 sous le nom de Brancelingen. Contrairement à Hinckange, il y avait à Brecklange un seigneur habitant son château (actuelle maison Clément). Les seigneurs de Brecklange furent d’abord les d’Ozanne puis les de Blair.

Le duc de Lorraine était souverain à Brecklange, les bénédictins de Longeville y avaient les dîmes mais se plaignaient de ne pas percevoir suffisamment de revenus de ce village pour subvenir aux besoins d’entretien de la paroisse qui leur incombaient.

Brecklange a toujours été une paroisse indépendante mais où faute de revenu il n’y eut souvent pas de curé ; Boulay, Volmerange  et Guinkirchen assurèrent fréquemment le service. L’actuelle chapelle était donc officiellement une église dédiée à St Laurent. Une autre chapelle rurale consacrée aux saints thaumaturges Benoît et Mesmin était un lieu de pèlerinage qui était connu jusque dans les Vosges du Sud. »