Archives par mot-clé : https://mariemeredespretres.org

LETTRE DE « MARIE MERE DES PRETRES »

Ndla: Bonjour à Tous, en ce temps de confinement, nous avons voulu partager avec vous cette lettre de MMMP
-:-
« Comme dans toute période difficile et inhabituelle, le discernement de la – ou des – bonnes façons de faire n’est pas simple. C’est le cas actuellement en France en raison de l’interdiction des messes publiques… qui n’est cependant pas une interdiction de communier…
Demandons à l’Esprit Saint de venir illuminer nos cœurs et éclairer nos intelligences.
Prions pour nos prêtres et nos évêques et soutenons les concrètement.
Profitons des églises ouvertes et prenons du temps pour rester adorer Notre Seigneur. C’est aussi une manière d’utiliser notre liberté de culte et de manifester l’importance primordiale de la messe pour nous.
Dieu peut prendre mille chemins pour nous unir à lui lorsque l’on ne peut pas mettre en pratique ce qu’il demande. Ne nous laissons pas enfermer par nos peurs diverses et variées.
Dans certains lieux, la communion en dehors de la messe en présentiel est proposée. Suivons ce que nous inspire l’Esprit-Saint! »

SOUTENONS NOS PRÊTRES

Ndla: Bonjour à Tous. On ne le dira jamais, prions pour nos prêtres. Ces hommes qui ont choisi d’écouter « l’Appel » et de consacrer leur vie au Seigneur et à nous, ses enfants.

Ces hommes de Dieu, ne sont peut être pas tous comme on voudrait qu’ils soient, ils ont d’autres façons de faire que leurs prédécesseurs et que leurs successeurs, ils ont leurs qualités et leurs défauts, mais ils ne sont que des Hommes, comme nous. Et ce sont nos prêtres. Prêtres que nous avons demandé à Notre Dame du Sacerdoce »: » Priez pour que nous ayons toujours des prêtres qui nous donnent les Sacrements, nous expliquent l’Evangile et nous enseignent à devenir de vrais enfants de Dieu … »

Pour accompagner ces quelques mots, nous voulons partager avec vous cette lettre du  père André, décédé il y a deux ans. Atteint dans son psychisme, souffrant, il ne pouvait pratiquement plus avoir de ministère. Et il a tout offert pour la fécondité pastorale d’autres prêtres.

« Ma santé tantôt s’améliore tantôt redescend. Maintenant je ne dis plus que la prière de Jésus : Ta Volonté et non la mienne. C’est dur mais j’essaie de vivre dans la paix et la joie du cœur. Avec Jésus je dis Oui au Père pour cette part qu’il m’a réservée : vivre la souffrance comme un apostolat [et loin de mon diocèse]. Je sais que dans le Royaume je verrai ce que j’ai accompli par l’acceptation parfois douloureuse de l’apostolat par le dépouillement, l’isolement, la souffrance. Je mets toute ma confiance dans le Seigneur. Il sait ce qu’il fait et moi, son enfant, je veux le laisser agir en moi, par moi. Toutes les capacités que j’avais pour la Pastorale, je demande au Christ qu’il les donne à un autre qui en a moins. Ma prière quotidienne : regarder le Tabernacle, la Croix, Marie. »

Pour accéder à la prière « Marie, Mère des prêtres », cliquer sur le logo ci-dessus:

SAINT JEAN PAUL II

Ndla: Bonjour à Tous, ce jeudi, nous fêterons un saint prêtre : le pape Jean-Paul II !

Vous connaissez certainement toute l’attention qu’il portait au sacerdoce et aux vocations. Il a notamment publié le récit de son chemin vers l’ordination dans un livre : « Ma vocation, don et mystère« .
Chaque année, pour le Jeudi Saint, il publiait aussi une « lettre aux prêtres« .
Aujourd’hui, le site
vous invite à découvrir la lettre de 1996, spécialement écrite sur la vocation sacerdotale. Une occasion pour nous de prier pour tous les jeunes qui sont entrés depuis quelques jours au séminaire!
Un extrait du N°5 : « «Le Maître est là et il t’appelle» (Jn 11, 28). Ces paroles peuvent se lire en référence à la vocation sacerdotale. L’appel de Dieu est à l’origine du chemin que l’homme doit accomplir dans la vie: telle est la dimension première et fondamentale de la vocation, mais ce n’est pas la seule. Avec l’ordination sacerdotale, en effet, commence un chemin qui dure jusqu’à la mort et qui est tout entier un itinéraire «vocationnel». Le Seigneur appelle les prêtres à diverses charges et à divers ministères qui découlent de cette vocation. Mais il y a un niveau encore plus profond. En plus des charges qui sont l’expression du ministère sacerdotal, demeure toujours, au fond de tout, la réalité même de «l’être sacerdotal». Les situations et les circonstances de la vie invitent constamment le prêtre à confirmer son choix premier, à répondre toujours et de nouveau à l’appel de Dieu. Notre vie sacerdotale, comme toute existence chrétienne authentique, est une succession de réponses à Dieu qui appelle. »
-:-
Prière pour tous les prêtres,
(notamment ceux qui sont touchés par la maladie ou actuellement dans le doute ou la tourmente.)
Vierge Marie, Mère des prêtres,
apprends-moi à aimer les prêtres
comme tu les aimes.
Dieu seul connaît toute chose et conduit l’Eglise avec Sagesse ;
obtiens-moi un cœur d’enfant,
plein de bienveillance et de miséricorde,
toujours prêt à s’émerveiller devant la beauté du sacerdoce.
Prends-moi près de toi au pied de la Croix :
que je puisse offrir Jésus au Père et m’unir à son offrande,
en particulier lorsque je communie pour les prêtres.
Vierge Marie, je me remets entre tes mains.
Sers-toi de moi, si tu le souhaites,
pour donner aux prêtres et aux séminaristes
le soutien spirituel et concret dont ils ont besoin.
Qu’ils s’attachent toujours plus à ton Cœur Immaculé
et qu’ils nous mènent tous à la Joie éternelle !
Amen