Archives de catégorie : Vie des paroisses

13 JUILLET, WELLING FÊTE SAINT HENRI

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui une de nos petites chapelles, rejaillie des fourrés grâce un groupe de passionnés(*), est à l’honneur et fête son Patron Saint Henri. Que dit le site Nominis sur ce grand Saint ?

(*) https://www.youtube.com/watch?v=t65vMeZQbF8

« Il était le fils du duc de Bavière et, en raison de la mort prématurée de son parent Otton III, il fut couronné empereur germanique. Comme tel, il régna sur l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, les Pays-Bas et l’Italie du Nord. Il épousa sainte Cunégonde de Luxembourg que nous fêtons le 3 mars. Saint Henri et sainte Cunégonde, illustration d'Anne Floc'hElle ne pouvait avoir d’enfants. Henri refusa de la répudier, fait inouï à cette époque et dans une société où la stérilité, surtout dans la noblesse, était une cause ordinaire de répudiation.(…) Privé d’héritier, il institua le Christ comme son légataire de ses biens. A sa mort, sainte Cunégonde se retira à l’abbaye de Kaffungen qu’elle avait fondée. (…)  »

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur l’image.

 

FÊTE DE LA FOI A OTTONVILLE

Fête de la foi pour 18 jeunes confirmands de l’Archiprêtré de Boulay

« Le dimanche 13 juin en l’église d’Ottonvile, 18 jeunes du secteur de Boulay ont réaffirmé, devant une belle assemblée, leur foi en Dieu lors d’une fête de la foi qui clôture leur première année de préparation à la confirmation. Ils ont animé par leurs chants et leurs prières cette belle célébration religieuse. L’ambiance était recueillie et dynamique lors des chants des jeunes. Durant cette célébration, ils ont reçu d’un de leurs parents une lumière qui symbolisait celle portée par leurs parents le jour de leur baptême ; symbole de la Foi transmise, symbole de leur foi assumée et proclamée devant l’assemblée.

Les jeunes ont également reçu une bénédiction de la part de l’Archiprêtre, l’Abbé Gérard Kaiser.

L’année prochaine, ils poursuivront leur cheminement et leur préparation pour recevoir le sacrement de confirmation en juin 2022. »

Eric Z

LA NATIVITE DE ST JEAN BAPTISTE

Ndla: Bonjour à Tous, le 24 juin, trois de nos clochers seront à l’honneur et fêteront « La Nativité de Saint Baptiste » (Bionville, Les Etangs et Valmunster). Que nous dit le site Nominis sur cette fête ?

Bionville

Nominis: « L’ange Gabriel dit à Marie au jour de l’Annonciation: « Voici qu’Élisabeth, ta parente, en est à son sixième mois. » Trois mois plus tard, l’Église fête donc la naissance de Jean-Baptiste, le précurseur du Messie.

Les Etangs

Parce qu’un doute l’avait saisi, lors de l’annonce de l’ange, sur la fécondité tardive de sa femme, Zacharie, l’époux d’Élisabeth, avait perdu l’usage de la parole.

Valmunster

La naissance de Jean lui délie sa langue afin qu’elle proclame « son nom est Jean. » Nom qui signifie, Dieu fait grâce. A Jean, Jésus rendra ce témoignage: « Parmi les enfants des femmes, il n’en est pas un de plus grand que Jean-Baptiste. » Dès avant sa naissance, Jean avait reconnu le Christ et tressailli d’allégresse en sa présence. Plus tard, il le baptisera et guidera vers lui ses meilleurs disciples, s’effaçant pour lui laisser la place « Voilà ma joie, elle est maintenant parfaite. Il faut qu’il grandisse et que je diminue.« (…)

Lire la suite de l’article en cliquant sur : https://nominis.cef.fr/contenus/saint/1380/Saint-Jean-Baptiste.html

SAINT GEORGES

Eglise St Georges – Narbéfontaine

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui l’église de Narbéfontaine fête son saint patron, Saint Georges. D’aucuns parmi nous savent qu’il a été choisi comme Saint Patron de la Cavalerie, mais que savons nous de lui ? Voici ce qu’écrit le site NOMINIS à son sujet.

Saint Georges de Lydda

« Au IVe siècle, tous les sujets de l’empereur Dioclétien sont instamment invités à offrir des sacrifices aux dieux de l’empire. Cet ordre est tout spécialement appliqué aux militaires, car il est le signe de leur fidélité aux ordres impériaux.
A Lydda, en Palestine, un officier, originaire de Cappadoce, refuse. Il est exécuté pour refus d’obéissance. La popularité de son culte sera telle que la piété populaire ne pourra se contenter des maigres données de l’histoire. 
On le fait couper en morceaux, jeter dans un puits, avaler du plomb fondu, brûler dans un taureau de bronze chauffé à blanc, donner en nourriture à des oiseaux de proie. Chaque fois, saint Georges ressuscite et en profite pour multiplier les miracles.
A ces fioritures morbides, s’ajoute au XIe siècle, la légende de la lutte victorieuse de saint Georges contre un dragon malveillant qui symbolise le démon. Ce dont on est sûr, c’est qu’au IVe siècle, l’empereur Constantin lui fait édifier une église à Constantinople. Cent ans après, on en compte une quarantaine en Égypte. On les voit s’élever en Gaule, à Ravenne, en Germanie.(…)

Lire la suite de la biographie en cliquant sur l’icone de St Georges.

CONVERSION DE SAINT PAUL

Eglise « Conversion de Saint Paul » – Ottonville

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui nos amis d’Ottoville sont en fête puisque leur belle église célèbre la « Conversion de Saint Paul« . Nous savons que Saul de Tarse (futur Saint Paul), sur le chemin de Damas pour persécuter des chrétiens, a été ébloui et jeté au sol en entendant la voix de Jésus lui demandant la raison de son comportement. Mais que savons nous de plus ? Voici ce qu’écrit le site NOMINIS.

« Six ans après l’Ascension, l’Église reçoit du Christ une grâce particulière qui sera déterminante pour l’avenir. Sur le chemin de Damas, le pharisien Saul de Tarse, qui avait obtenu des lettres de mission pour persécuter les sectateurs du charpentier de Nazareth, est jeté à bas de son cheval par un éblouissement de lumière. Toute la doctrine de saint Paul découlera de l’extraordinaire dialogue qui s’en suivit. L’Église et le Christ ne font qu’un et c’est ce Corps Mystique qui sera l’une des bases de l’ecclésiologie de saint Paul. C’est la résurrection qui s’affirme à lui comme une réalité incontournable. C’est un vivant qui lui parle et l’humanité du Christ s’établit dans la gloire de la divinité. L’Évangile s’impose avec une telle intensité qu’il en est aveuglé et terrassé jusqu’au moment où la lumière baptismale lui révèlera le mystère. » (…)

Lire la suite du texte en cliquant sur l’image.

SAINT VINCENT

Chapelle Saint Vincent – Halling les Boulay

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui la chapelle de Halling les Boulay fête son saint patron, Saint Vincent, diacre de Saragosse et martyr en 304. Mais hormis qu’il soit le Saint Patron des vignerons que savons nous de lui ? Voici ce qu’écrit le site NOMINIS à son sujet.

« La vie du patron des vignerons s’est tellement améliorée au cours des temps qu’il est difficile de démêler l’histoire de la légende. Trois faits sont historiques: il était diacre; il sut dominer les plus cruels supplices et, malgré ses souffrances, il chantait, riait et répondait avec humour aux humeurs de son tortionnaire, au point que saint Augustin dira de lui: « A travers cette ténacité, on discerne la puissance de Dieu. »
« Vincent, diacre de Saragosse, fut mis à mort à Valence (Espagne) avec son évêque Valère en 304 ou 305, après avoir subi la torture. Comme Laurent de Rome, Vincent offre le modèle accompli du service dans l’Église: ministre de l’évêque pour l’offrande du sacrifice et le gouvernement de la communauté, le diacre doit l’accompagner aussi à l’heure suprême du témoignage. Son culte, très répandu dans les pays de vignobles, le fut également à Viviers, où la Cathédrale lui fut dédiée dès le VIe siècle. Vincent signifie ‘vainqueur’, et la liturgie joue volontiers sur le sens de son nom. » (…)

Lire la suite de sa biographie en cliquant sur l’icone

NOS EGLISES ONT BESOIN DE VOUS

Ndla: Bonjour à Tous. Nos églises ont besoins de nos dons toutes l’année pour pouvoir nous accueillir et remplir sa mission dans les meilleures conditions. A cette fin, nous partageons ce courrier de l’Abbé Gérard

-:-

ARCHIPRÊTRÉ DE BOULAY

APPEL AU DON

Nos paroisses vivent de vos dons et cette année, suite aux divers confinements et à la limitation du nombre de fidèles, les conseils de fabrique vont devoir faire face à des rentrées moindres (pas de repas ni de kermesses, absences de quêtes etc.)

Je sais que vous êtes souvent sollicités par ailleurs et que beaucoup parmi vous doivent aider leurs familles. Mais j’ose simplement vous présenter cette demande de soutien afin que nous puissions faire face aux frais ou dépenses fixes (électricité, chauffage, assurance, feuilles de liaison ou de chants, hosties, vin de messe…)

Il n’y a pas de petit ni de grand don : chacun fera ce qu’il peut car les petits cours d’eau font les grandes rivières.
Je m’adresse à vous tous les baptisés, car même si vous ne pratiquez pas chaque dimanche, l’Église est votre famille et elle sera la lorsque vous en aurez besoin. Pour les moments heureux, joyeux comme dans les moments tristes….

Nous avons besoin de chacun d’entre vous car contrairement à ce qui se dit, l’état ne verse aucune subvention pour l’entretien ni pour le fonctionnement de notre paroisse. Il peut y avoir des demandes de subventions mais elles sont exceptionnelles.

Je remercie les maires et leurs conseils municipaux sans oublier les services techniques qui font leur possible pour nous aider et pour nous soutenir.

Je propose de vous rappeler ce qu’est UN CONSEIL DE FABRIQUE.

Il est régi par le décret du 30 décembre 1809, complété et modifié à diverses reprises, et, en dernier lieu par le décret du 10 janvier 2001. C’est un établissement public, doté de la personnalité juridique de droit public, chargé d’administrer la paroisse, de prendre en charge les fournitures nécessaires à l’exercice du culte et à la proposition de la foi, d’entretenir l’église et le presbytère et de gérer les revenus de la paroisse.

Le conseil de fabrique est composé du curé et du maire – membre de droit -, d’un président, d’un trésorier, d’un secrétaire et de membres (qui peuvent varier selon le nombre d’habitants).

Le conseil de Fabrique peut exercer ses charges surtout grâce aux QUÊTES faites lors des messes dominicales et grâce à vos DONS.

PLUS QUE JAMAIS NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN PAR VOTRE DON QUI SERA DEDUCTIBLE DE VOS IMPÔTS à LA HAUTEUR de 66%

(Un don de 10 euros vous coûte en réalité 3,4 euros ; pour un don de 20 euros, vous paierez après déduction 6,8 euros ; 17 euros payés pour un don de 50 euros ; 34 euros payés pour un don de 100 euros…)

Vous pouvez déposer au presbytère de Boulay, lors d’une messe dans une enveloppe avec l’intitulé « don », ou remettre à un membre du conseil de fabrique : un chèque l’ordre de conseil de fabrique de… (Nom de la paroisse) ou un don en espèces. Mais n’oubliez pas, si vous souhaitez un reçu, de communiquer votre nom et adresse.

Quel que soit votre don, il sera important et manifestera votre soutien et votre attachement à notre paroisse.

Abbé Gérard KAISER

-curé Archiprêtre-

SAINT ETIENNE

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui l’église de notre archiprêtré fête son saint patron, Saint Etienne. A Boulay, nous savons bien qu’il faisait parti des premiers diacres et qu’il a péri lapidé, mais encore ?

 Le site Nominis va nous éclairer  sur la vie de ce saint.

Étienne qui porte un nom grec (stephanos, le couronné) apparaît parmi les disciples des apôtres dans la première communauté chrétienne de Jérusalem. Quand des disputes (ce sont les premières mais, hélas pas les dernières dans l’histoire de l’Église) s’élèvent au sujet des veuves hellénistes et des veuves juives, on pense tout de suite à lui et il devient le premier des sept diacres chargés du service des tables. Il s’en acquitte à merveille sans pour autant se trouver exclu du service de la Parole. Ce n’est pas en effet pour son service de charité qu’il est arrêté mais bien pour avoir, devant des représentants de la « synagogue des Affranchis », proclamé avec sagesse l’Évangile de Jésus, le Christ. On le conduit devant le sanhédrin. Il parle. On l’écoute longuement sans l’interrompre. Toute la prédication des apôtres défile dans son discours qui se termine par une vision divine: « Je vois les cieux ouverts et le Fils de l’Homme debout à la droite de Dieu. » C’en est trop. On se saisit de lui, on l’entraîne, on le lapide sous les yeux d’un certain Saul. Étienne meurt comme son Maître, pardonnant et s’abandonnant entre les mains du Père. Il est le premier martyr et, de ce grain tombé en terre, le premier fruit sera la conversion de Saul sur le chemin de Damas, pour qui le ciel s’est ouvert aussi. (…)

Lire la suite de l’article en cliquant sur l’image:

KAPELFESCHT A RICRANGE

Ndla: La solennité de l’Immaculée conception à Ricrange.

La Kapelfescht à Réikring

-:-

Comme chaque année, le 8 décembre, l’abbé Gérard Kaiser est venu célébrer la fête de l’Immaculée Conception en la chapelle de Ricrange, pour la plus grande joie des fidèles du village et des environs, qui n’ont pas hésité à braver le confinement pour venir célébrer la Vierge Marie et chanter à l’unisson les beaux chants choisis par la chorale et son organiste.

(Avec la contribution de MB)