Archives de catégorie : Vie des paroisses

CONVERSION DE SAINT PAUL

Eglise « Conversion de Saint Paul » – Ottonville

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui nos amis d’Ottoville sont en fête puisque leur belle église célèbre la « Conversion de Saint Paul« . Nous savons que Saul de Tarse (futur Saint Paul), sur le chemin de Damas pour persécuter des chrétiens, a été ébloui et jeté au sol en entendant la voix de Jésus lui demandant la raison de son comportement. Mais que savons nous de plus ? Voici ce qu’écrit le site NOMINIS.

« Six ans après l’Ascension, l’Église reçoit du Christ une grâce particulière qui sera déterminante pour l’avenir. Sur le chemin de Damas, le pharisien Saul de Tarse, qui avait obtenu des lettres de mission pour persécuter les sectateurs du charpentier de Nazareth, est jeté à bas de son cheval par un éblouissement de lumière. Toute la doctrine de saint Paul découlera de l’extraordinaire dialogue qui s’en suivit. L’Église et le Christ ne font qu’un et c’est ce Corps Mystique qui sera l’une des bases de l’ecclésiologie de saint Paul. C’est la résurrection qui s’affirme à lui comme une réalité incontournable. C’est un vivant qui lui parle et l’humanité du Christ s’établit dans la gloire de la divinité. L’Évangile s’impose avec une telle intensité qu’il en est aveuglé et terrassé jusqu’au moment où la lumière baptismale lui révèlera le mystère. » (…)

Lire la suite du texte en cliquant sur l’image.

SAINT VINCENT

Chapelle Saint Vincent – Halling les Boulay

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui la chapelle de Halling les Boulay fête son saint patron, Saint Vincent, diacre de Saragosse et martyr en 304. Mais hormis qu’il soit le Saint Patron des vignerons que savons nous de lui ? Voici ce qu’écrit le site NOMINIS à son sujet.

« La vie du patron des vignerons s’est tellement améliorée au cours des temps qu’il est difficile de démêler l’histoire de la légende. Trois faits sont historiques: il était diacre; il sut dominer les plus cruels supplices et, malgré ses souffrances, il chantait, riait et répondait avec humour aux humeurs de son tortionnaire, au point que saint Augustin dira de lui: « A travers cette ténacité, on discerne la puissance de Dieu. »
« Vincent, diacre de Saragosse, fut mis à mort à Valence (Espagne) avec son évêque Valère en 304 ou 305, après avoir subi la torture. Comme Laurent de Rome, Vincent offre le modèle accompli du service dans l’Église: ministre de l’évêque pour l’offrande du sacrifice et le gouvernement de la communauté, le diacre doit l’accompagner aussi à l’heure suprême du témoignage. Son culte, très répandu dans les pays de vignobles, le fut également à Viviers, où la Cathédrale lui fut dédiée dès le VIe siècle. Vincent signifie ‘vainqueur’, et la liturgie joue volontiers sur le sens de son nom. » (…)

Lire la suite de sa biographie en cliquant sur l’icone

NOS EGLISES ONT BESOIN DE VOUS

Ndla: Bonjour à Tous. Nos églises ont besoins de nos dons toutes l’année pour pouvoir nous accueillir et remplir sa mission dans les meilleures conditions. A cette fin, nous partageons ce courrier de l’Abbé Gérard

-:-

ARCHIPRÊTRÉ DE BOULAY

APPEL AU DON

Nos paroisses vivent de vos dons et cette année, suite aux divers confinements et à la limitation du nombre de fidèles, les conseils de fabrique vont devoir faire face à des rentrées moindres (pas de repas ni de kermesses, absences de quêtes etc.)

Je sais que vous êtes souvent sollicités par ailleurs et que beaucoup parmi vous doivent aider leurs familles. Mais j’ose simplement vous présenter cette demande de soutien afin que nous puissions faire face aux frais ou dépenses fixes (électricité, chauffage, assurance, feuilles de liaison ou de chants, hosties, vin de messe…)

Il n’y a pas de petit ni de grand don : chacun fera ce qu’il peut car les petits cours d’eau font les grandes rivières.
Je m’adresse à vous tous les baptisés, car même si vous ne pratiquez pas chaque dimanche, l’Église est votre famille et elle sera la lorsque vous en aurez besoin. Pour les moments heureux, joyeux comme dans les moments tristes….

Nous avons besoin de chacun d’entre vous car contrairement à ce qui se dit, l’état ne verse aucune subvention pour l’entretien ni pour le fonctionnement de notre paroisse. Il peut y avoir des demandes de subventions mais elles sont exceptionnelles.

Je remercie les maires et leurs conseils municipaux sans oublier les services techniques qui font leur possible pour nous aider et pour nous soutenir.

Je propose de vous rappeler ce qu’est UN CONSEIL DE FABRIQUE.

Il est régi par le décret du 30 décembre 1809, complété et modifié à diverses reprises, et, en dernier lieu par le décret du 10 janvier 2001. C’est un établissement public, doté de la personnalité juridique de droit public, chargé d’administrer la paroisse, de prendre en charge les fournitures nécessaires à l’exercice du culte et à la proposition de la foi, d’entretenir l’église et le presbytère et de gérer les revenus de la paroisse.

Le conseil de fabrique est composé du curé et du maire – membre de droit -, d’un président, d’un trésorier, d’un secrétaire et de membres (qui peuvent varier selon le nombre d’habitants).

Le conseil de Fabrique peut exercer ses charges surtout grâce aux QUÊTES faites lors des messes dominicales et grâce à vos DONS.

PLUS QUE JAMAIS NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN PAR VOTRE DON QUI SERA DEDUCTIBLE DE VOS IMPÔTS à LA HAUTEUR de 66%

(Un don de 10 euros vous coûte en réalité 3,4 euros ; pour un don de 20 euros, vous paierez après déduction 6,8 euros ; 17 euros payés pour un don de 50 euros ; 34 euros payés pour un don de 100 euros…)

Vous pouvez déposer au presbytère de Boulay, lors d’une messe dans une enveloppe avec l’intitulé « don », ou remettre à un membre du conseil de fabrique : un chèque l’ordre de conseil de fabrique de… (Nom de la paroisse) ou un don en espèces. Mais n’oubliez pas, si vous souhaitez un reçu, de communiquer votre nom et adresse.

Quel que soit votre don, il sera important et manifestera votre soutien et votre attachement à notre paroisse.

Abbé Gérard KAISER

-curé Archiprêtre-

SAINT ETIENNE

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui l’église de notre archiprêtré fête son saint patron, Saint Etienne. A Boulay, nous savons bien qu’il faisait parti des premiers diacres et qu’il a péri lapidé, mais encore ?

 Le site Nominis va nous éclairer  sur la vie de ce saint.

Étienne qui porte un nom grec (stephanos, le couronné) apparaît parmi les disciples des apôtres dans la première communauté chrétienne de Jérusalem. Quand des disputes (ce sont les premières mais, hélas pas les dernières dans l’histoire de l’Église) s’élèvent au sujet des veuves hellénistes et des veuves juives, on pense tout de suite à lui et il devient le premier des sept diacres chargés du service des tables. Il s’en acquitte à merveille sans pour autant se trouver exclu du service de la Parole. Ce n’est pas en effet pour son service de charité qu’il est arrêté mais bien pour avoir, devant des représentants de la « synagogue des Affranchis », proclamé avec sagesse l’Évangile de Jésus, le Christ. On le conduit devant le sanhédrin. Il parle. On l’écoute longuement sans l’interrompre. Toute la prédication des apôtres défile dans son discours qui se termine par une vision divine: « Je vois les cieux ouverts et le Fils de l’Homme debout à la droite de Dieu. » C’en est trop. On se saisit de lui, on l’entraîne, on le lapide sous les yeux d’un certain Saul. Étienne meurt comme son Maître, pardonnant et s’abandonnant entre les mains du Père. Il est le premier martyr et, de ce grain tombé en terre, le premier fruit sera la conversion de Saul sur le chemin de Damas, pour qui le ciel s’est ouvert aussi. (…)

Lire la suite de l’article en cliquant sur l’image:

KAPELFESCHT A RICRANGE

Ndla: La solennité de l’Immaculée conception à Ricrange.

La Kapelfescht à Réikring

-:-

Comme chaque année, le 8 décembre, l’abbé Gérard Kaiser est venu célébrer la fête de l’Immaculée Conception en la chapelle de Ricrange, pour la plus grande joie des fidèles du village et des environs, qui n’ont pas hésité à braver le confinement pour venir célébrer la Vierge Marie et chanter à l’unisson les beaux chants choisis par la chorale et son organiste.

(Avec la contribution de MB)

SOLENNITE DE L’IMMACULEE CONCEPTION

Grotte de Massabielle

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui 8 décembre, trois de nos villages: Brouck, Ricrange et Vaudoncourt, sont à l’honneur pour avoir choisi le patronage de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie.  Mais que savons nous de cette Solennité ? Voici ce que nous dit le site Nominis:

-:-

L’ Immaculée Conception

Chapelle de Brouck

« Depuis toujours, les Églises d’Orient fêtaient la pureté originelle de Marie, en une fête de « la Conception de la sainte Mère de Dieu » ou, plus exactement, la fête de la conception de Marie dans le sein de sainte Anne.

Chapelle de Ricrange

Les Latins l’adoptèrent progressivement à partir du Xe siècle, mais saint Bernardsaint Bonaventure, comme saint Thomas d’Aquin se refusaient encore à admettre cette « Immaculée Conception ». Saint Jean Dun Scot fut le premier à la faire triompher et à y faire se rallier la Sorbonne de Paris.

Chapelle de Vaudoncourt

Les Papes intervinrent maintes fois au cours des siècles pour imposer silence à cette querelle jusqu’au jour où Pie IX la définit comme un dogme de foi, en 1854*: « Dès le premier instant de sa conception, par grâce et privilège uniques du Dieu Tout-Puissant, la bienheureuse Vierge Marie a été préservée du péché originel ». Comme au premier jour de la Création quand Adam et Eve sortaient des mains du Créateur, la mère de son Fils était là, minuscule cellule humaine pourvue d’une âme toute sainte. Elle est ainsi « devenue la gloire de notre nature pécheresse. » (…)

Lire la suite de l’article en cliquant sur la photo de Lourdes:

SAINT NICOLAS

Chapelle St Nicola – Loutremange

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui un de nos villages, LOUTREMANGE, fête son sainte Patron Saint Nicolas. En Moselle nous savons tous qu’il est le « Saint Patron des écoliers » et qu’il leur distribue des bonbons en compagnie du « père Fouettard », mais que savons nous d’autre sur lui ? Le site Nominis va nous aider à répondre à cette question.

-:-

 Saint Nicolas, Evêque de Myre (✝ v. 350)

Nous ne savons que peu de choses de lui. Il naquit en Asie Mineure, devint évêque de Myre et, à ce titre, il assiste et souscrit au concile de Nicée en 325. Par contre, sa vie posthume est beaucoup plus riche, grâce aux légendes sans doute fondées sur la réputation de sa bonté envers les pauvres et les enfants.

Son tombeau devient un lieu de pèlerinage, d’abord à Myre, puis à Bari en Italie où ses reliques furent transportées au XIe siècle pour les protéger des Musulmans. Chaque année, des délégations des Églises orthodoxes, particulièrement de Russie, viennent se joindre au pèlerinage des catholiques latins, en une rencontre œcuménique significative. Le « bon saint Nicolas » est invoqué aussi bien en Orient où il est le patron des Russes, qu’en Occident où il est le patron des enfants et, si l’on peut parler ainsi, l’ancêtre du Père Noël.
Il est fêté le 9 mai par les Églises d’Orient (…)

Lire la totalité du texte en cliquant sur l’image:

 

SAINTE BARBE

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui un de nos villages, ROUPELDANGE, fête sa sainte Patronne Sainte Barbe. En Moselle nous savons tous qu’elle est la Sainte Patronne des mineurs, mais que savons nous d’autre sur elle ? Le site Nominis va nous aider à répondre à cette question.

-:-

Sainte Barbe, Vierge et martyre (✝ 235)

ou Barbara, illustre martyre de Nicomédie dont le culte fut largement répandu dès le Ve siècle tant en Orient qu’en Occident.
Sa vie est surtout faite de traditions pour ne pas dire de légendes.

  • Son bourreau aurait été frappé par la foudre d’où l’origine de la dévotion populaire qui l’invoque contre les dangers d’une mort subite provoquée par le feu ou l’électricité. Il semble que cette barbare (Barbara) fut introduite dans le cirque de Nicomédie sans que les spectateurs, parmi lesquels se trouvaient des chrétiens, ne connaissent son nom. Sommée une dernière fois de sacrifier l’encens à l’empereur, elle refusa. Quand les chrétiens vinrent demander son corps, ils ne purent la nommer que « une jeune femme barbare », Barbara.
    Il en est d’ailleurs de même pour beaucoup d’autres martyrs: René (René par le baptême), Christian (un chrétien), Christophe (un porte-Christ) etc..
  • Selon une autre légende, comme elle était d’une grande beauté, son père l’enferme dans une tour. Elle y devient chrétienne. Pour cela, son père la décapite lui-même, mais il meurt aussitôt foudroyé.
  • Attributs: une tour (trois fenêtres) à la main, ciboire et hostie , ou canon et barils de poudre.

Lire la suite des explications en cliquant sur l’image de la Sainte:

 

ARCHIPRETRE DE BOULAY – ATTENTION A VOS CALVAIRES

VANDALISME ANTI-CHRETIEN A MACKER (57220 HELSTROFF)

Ndla: Nous avons la peine de vous informer des dégradations perpétrées sur le calvaire de Macker. Ce vestige de notre passé avait déjà été dégradé il y a des années: Saint Jean l’évangéliste avait perdu sa tête et le deuxième personnage avait disparu.

Mais ces derniers jours, des êtres malfaisants, certainement écervelés, s’en sont repris à ce monument en décapitant Notre Seigneur Jésus sur la croix et défigurant sa mère la Vierge Marie, et en dégradant en plusieurs endroits ces deux sculptures.

Macker n’est pas une ville avec des quartiers difficile. Macker n’est qu’un village tranquille blotti dans les champs d’un Pays céréalien. Comment peut-on y perpétrer de tels actes ? Comment peut-on s’attaquer à un monuments, faisant partie du patrimoine local, voulu et payé par la sueur des anciens de ce village du Pays de Nied ?