Archives de catégorie : Patrimoine

BOULAY: NOTRE DAME DE LA SALETTE

Ndla: Chers Amis, aujourd’hui, une de nos petites chapelles, Notre Dame de la Salette, est à l’honneur.

Photo Sanctuaire de la Salette

« En effet, le 19 septembre 1846, dans les alpages au dessus du village de La Salette en Isère, deux enfants bergers, Maximin Giraud et Mélanie Calvat, disent avoir rencontré une « Belle Dame » en pleurs, toute de lumière. Elle leur confie un message de conversion, pour « tout son peuple ». 

Après 5 ans d’une enquête rigoureuse, l’évêque de Grenoble, Mgr Philibert de Bruillard, reconnaît par un mandement authenticité de l’apparition.(…) »

Lire le message de l’Apparition en cliquant sur la photo:

-:-

Chapelle ND de la Salette:

https://www.petit-patrimoine.com/

Source petit-patrimoine.com: « Cette chapelle se trouve rue Alexis Weber. Selon l’historien Paul Bajetti, c’est un moine capucin qui aurait construit primitivement un oratoire à cet endroit sur la route de Sarrelouis. L’endroit fut retenu ensuite pour la construction d’une chapelle suite à la démolition en 1868 de l’oratoire.
Cette chapelle, de style néogothique, est dédiée à Notre-Dame de la Salette. On la doit à un personnage dont l’histoire n’a pas retenu le nom, qui fit le vœu de d’édifier une chapelle s’il était épargné par l’épidémie de choléra touchant la région en 1866.
La façade montre à gauche la statue de Saint-Joseph, au centre une piéta et à droite Sainte-Claire.
Un coup d’œil à l’intérieur pour apercevoir notamment à droite le groupe sculpté de Notre Dame de la Salette et des 2 pâtres.
Les vitraux géométriques éclairent agréablement l’endroit. »

 

BOULAY: FÊTE DE LA CROIX GLORIEUSE

https://www.patrimoine-religieux.fr/

Ndla: Chers Amis, aujourd’hui 14 septembre, une de nos petites chapelles est à l’honneur. En effet, le chapelle de la Sainte Croix de Boulay est à l’honneur puisque nous fêtons aujourd’hui, la Croix Glorieuse. Tournons nous vers le site Nominis pour lire ce qui est écrit sur cette fête.

Nominis: « Quand, à Jérusalem, la reine sainte Hélène, mère de l’empereur Constantin, fut convaincue d’avoir retrouvé sur le Mont Calvaire la vraie croix du Christ, elle fit édifier en ce lieu, avec l’aide de son fils, une basilique englobant le Calvaire et le Saint Sépulcre. Cette basilique qui eut pour nom « Résurrection » fut consacrée un 14 septembre. Par la suite, ce jour fut choisi pour célébrer une fête qu’on appela « Exaltation de la précieuse et vivifiante Croix » parce que son rite principal consistait en une ostension solennelle d’une relique de la vraie croix. Ce geste manifestait devant tous que la Croix est glorieuse parce qu’en elle la mort est vaincue par la vie.(…)

Lire la suite de l’article en cliquant sur l’image:

-:-

Historique: (source petit-patrimoine.com) « Elle est au carrefour de la rue de Saint-Avold, de la rue du Général Newinger et de la rue des Ducs de Lorraine.
Cette chapelle date de 1713 et remplace un édifice attesté avant 1544. C’est Nicolas Mohr, un ermite, qui fit construire à la fois un ermitage et la chapelle. L’ermitage, abandonné en 1840, fut remplacé en 1933 par la gendarmerie. Ce petit édifice aux ouvertures plein-cintre montre un calvaire en façade au dessus de l’entrée, justifiant son nom de Sainte-Croix. La rive de toit en billettes est remarquable. Un clocher couvert d’ardoises domine cette façade.
A l’intérieur les murs accueillent diverses statues et un Sacré-Cœur de Jésus domine le maître-autel. A noter le petit édifice attenant à la chapelle et de même style, sert de sacristie. »

BANNAY ET LA NATIVITE DE LA VIERGE MARIE

Source Wikipedia

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui, 8 septembre, une de nos petites chapelles est à l’honneur. En effet aujourd’hui,  la chapelle de Bannay est à l’honneur puisqu’elle est dédiée la Nativité de la Vierge Marie, fêtée ce jour. Tournons nousvers le site Nominis pour lire ce qui est écrit au sujet de cette fête.

« Les évangélistes ne nous disent pas où est née Marie. On sait seulement qu’elle était parente d’Élisabeth qui habitait en Judée. Il n’est donc pas impossible qu’elle soit elle-même originaire de Jérusalem comme le veut une antique tradition dont on trouve trace dans l’évangile apocryphe de Jacques, qui nous parle des parents de la Vierge, Joachim et Anne Il existait également et très anciennement, à Jérusalem, une maison appelée « la Maison d’Anne. » Près de cette maison fut érigée une église dont la dédicace eut lieu un 8 septembre. L’anniversaire de cette dédicace fut commémoré chaque année. (…)

Lire la suite de l’article en cliquant sur l’image:

-:-

Historique: Malgré nos recherches nous n’avons que peu d’information sur cette petite chapelle, si ce n’est que ces quelques lignes diffusé par la Shan(*):  » (…) La particularité de Bannay est d’avoir été une dépendance espagnole jusqu’en 1769, date d’une convention avec le roi de France; cela faisait dire aux gens de Morlange qui devaient se rendre à l’église de Varize qu’ils devaient « traverser l’Espagne ». Sans qu’on en connaisse la raison, le village est construit sur une seule rive de la Nied et la partie la plus proche de la rivière a été détruite pendant la dernière guerre.
Si le village a toujours été communauté indépendante, il n’a jamais été paroisse mais a toujours été annexe de celle de Varize; autour de cette église dans le cimetière paroissial, Bannay dispose d’un espace réservé à ses morts. Par contre le village possède une chapelle dédiée depuis le XVIIIe siècle à St Hubert. Anciennement cette chapelle était bénéficiale et régulièrement on y nommait des chapelains qui récoltaient les revenus.(…).

-:-

Ndla: Nous rappelons à nos lecteurs que nous sommes preneurs de toutes informations sur l’historique et le patrimoine religieux de nos village.

 

DENTING: MARTYRE DE SAINT JEAN BAPTISTE

Ndla: Chers Amis, aujourd’hui un des clochers de notre Archiprêtré est à l’honneur. En effet, le calendrier liturgique célèbre aujourd’hui, le Martyre de Saint Jean Baptiste à qui est dédiée l’église de Denting.

Nous connaissons tous le cousin de Jésus et les raisons de sa mort. Mais voici l’article que réserve les site Nominis à ce martyre.

-:-

Martyre de saint Jean Baptiste (Ier siècle)

Nominis: « Jean, le dernier Prophète, n’a jamais mâché ses mots, pas plus quand il traitait les pharisiens de « races de vipères » sur les bords du Jourdain, que lorsqu’il rappelait à Hérode Antipas qu’il n’avait pas le droit de vivre avec Hérodiade, la femme de son frère Phlippe. A présent, il est en prison, car on n’a pas le droit de faire impunément des reproches publics aux grands de ce monde. Il sait qu’Hérodiade lui en veut à mort. Mais ce n’est pas ce qui le préoccupe. C’est Jésus. Est-il bien le Messie que lui, Jean, annonçait? A-t-il eu raison de lui faire confiance, de lui donner ses propres disciples? Sa conduite est si étrange. « Il tient dans sa main la pelle à vanner. » Pourquoi ne vanne-t-il pas avec gloire et majesté? La réponse est venue. Aux disciples de Jean venus l’interroger, Jésus a répondu: « Allez annoncer à Jean ce que vous voyez et entendez: les aveugles voient, les boiteux marchent … »

Jean n’a plus de doutes. Il peut à présent rendre le dernier témoignage. Il a bien rempli sa mission. C’est l’anniversaire d’Hérode. Salomé danse et envoûte le roi ivre: « Demande-moi tout ce que tu voudras, fut-ce la moitié de mon royaume. » Ce sera la tête de Jean sur un plateau. Scène décrite, entre autres, dans l’Évangile de saint Marc, au chapitre 6″ (…)

Lire la suite de l’article en cliquant sur l’image:

-:-

Historique

Durant l’Ancien Régime, le village dépendait du comté de Créhange, qui fut rattaché au royaume de de France en 1793.  L’église, quant a elle, a été bâtie en 1791, et son mobilier sculpté actuel a été mis en place en 1900.

 

 

ROUTES DES CHAPELLES DE MOSELLE # 8

Ndla: Chers Amis, pour cette dernière semaine avant la Rentrée des classes, nous allons à la découverte d’une petite chapelle….la chapelle Notre Dame de Ham sous Varsberg.

Selon une tradition orale, une première chapelle occupait déjà cet emplacement au Vème siècle, alors que le l’endroit ne comptait que 3 chaumières dans le Heisel, actuellement rue de l’Ecole.

Photo EV

De conception sobre, construite en grès des Vosges, notre chapelle a été recouverte de crépis depuis sa rénovation, par la municipalité, en 2000. Au dessus de l’entrée se trouve en relief un calice surmonté d’une hostie.

Photo EV

Elle aurait été construite au XVII siècle, probablement en 1663, mais cette date reste à confirmer. En effet, la chapelle n’est pas mentionnée lors des visites archipresbytérales de 1698, ni lors de celles effectuées dans la première moitié des années 1700.

Photo EV

A partir de 1872, la chapelle est mentionnée et dédiée à Notre Dame. Pouvant accueillir une vingtaine de fidèles, elle n’abrite malheureusement plus de culte depuis des années, mais, à l’époque du père Joseph Guerber ( 1987/1998), elle servait de Reposoir lors des processions de la Fête Dieu et de l’Assomption de la Vierge Marie

Photo EV

Une bonne nouvelle, cette chapelle sera prochainement accessible au public grâce au dévouement d’une paroissienne qui s’est proposé d’assurer son entretien et de la rouvrir selon un calendrier qui reste à affiner.

Photo EV

Merci à Eliane pour cette belle et généreuse initiative. Bien sûr, nous vous tiendrons informés dès que possible pour que vous puissiez admirer l’intérieur de cette chapelle et vous y recueillir devant « Notre Dame« .

BETHSAÏDE: LA VILLE PERDUE RETROUVÉE

Ndla: Chers Amis intéressée par la Terre Sainte et son archéologie, nous avons le plaisir de partager avec vous cet article de

-:-

Bethsaïde: la ville perdue des Apôtres, retrouvée

« La mise au jour d’une mosaïque byzantine portant une inscription dédiée à Saint-Pierre renforce l’hypothèse que le site archéologique d’el-Araj est bien Bethsaïde, la ville des apôtres Pierre, André et Philippe, dont on avait perdue la trace.

©Zachary Wong/EAEP

La saison de fouilles 2022 aura été encore plus fructueuse que celle de 2021, dont nous vous relations les trouvailles dans le numéro 679 de Terre Sainte Magazine. « Il va y avoir un petit tremblement de terre dans le monde chrétien« , annonçait Steven Notley, directeur académique des fouilles, dans un post de blog plein de suspense daté du 8 août, dernier jour de la sixième campagne de fouilles sur le site d’el-Araj, situé au bord du lac de Tibériade.

Quelques jours plus tard, le 10 août, le communiqué tombe. Une grande inscription grecque a été mise au jour dans la basilique byzantine, que les archéologues du Kinneret College, en charge des fouilles du site d’El-Araj depuis 2014, appellent « l’église des Apôtres ».(…) »

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur la photo:

ROUTE DES CHAPELLES DE MOSELLE # 7

Ndla: Chers Amis, cette semaine, rendons nous chez nos voisins du Pays naborien, à Hombourg haut, pour visiter la Chapelle Sainte Catherine.

Guide Tourisme France.com

(Selon plusieurs sources) »Du plus pur style gothique, la chapelle fut construite entre 1250 et 1270 à côté de sa maison, par le chevalier Simon de Hombourg à un usage domestique et privé, dans le périmètre de Château des chevaliers (Ritterburg), écart fortifié du château dans la partie extrême du grand château médiéval. Son soubassement servait de caveau funéraire. Plusieurs fois restaurée au cours de son histoire, sa dernière restauration remonte à 1986. Malgré son allure rustique, l’édifice est réputée pour sa décoration de qualité. l’humble bâtiment surprend par le goût exquis de sa décoration qu’on décèle dans la finesse de son élégant porche comme dans ses chapiteaux et ses clefs de voûte. La chapelle fut classée Monument historique en 1895 sous autorité allemande puis à nouveau en 1930.

A  suivre, au côté Sud, la rue Ste Catherine, bordée des statues des Saints Auxiliaires et qui mène à cette merveilleuse  chapelle. Voir lien ci-après:

http://site.hombourg.haut.pagesperso-orange.fr/page%20st%20aux.htm

MOMERSTROFF ET L’ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE

Chers Amis, aujourd’hui un des clochers de notre Archiprêtré est à l’honneur. En effet, le calendrier liturgique fête aujourd’hui, l’Assomption de la Vierge Marie  à laquelle est dédiée l’église de Momerstroff.

Voici l’article que réserve les site Nominis à cette grande fête mariale.

-:-

Nominis: « Assomption de la Vierge Marie, Mère de Jésus-Christ (Ier siècle) ou la Dormition de la Mère de Dieu.

« Tous d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec quelques femmes, dont Marie, mère de Jésus et avec ses frères. » (Actes 1. 14) Assomption de la Vierge Marie. Telle est la dernière mention explicite dans le Nouveau Testament, de Marie, dont on sait qu’après la mort de Jésus, le disciple Jean l’a prise chez lui. Que devient-elle alors? Une tradition la fait vivre quelque temps avec Jean à Ephèse. Mais c’est sans doute à Jérusalem qu’elle termine son séjour terrestre. D’après des récits apocryphes remontant au Ve siècle, les apôtres furent mystérieusement avertis de se retrouver à Jérusalem. Ils purent alors entourer la Mère de Dieu lors de ses derniers instants et de sa Dormition. Trois jours après sa mort, les anges enlevèrent le corps ressuscité de Marie vers le ciel. L’événement marial de ce jour correspond à la fois à la mort, à la résurrection et à l’Ascension du Christ. Au VIe siècle, l’empereur byzantin étend à l’ensemble de l’Église byzantine une fête mariale le 15 août et lui donne le nom de Dormition de la Mère de Dieu. Cette fête se répand ensuite dans l’Église universelle. En Occident elle prend le nom d’Assomption. Les deux dénominations ne font que mettre l’accent sur deux aspects du même mystère. (…) »

Lire la suite de l’article en cliquant sur l’image:

-:-

Historique

Source https://www.momerstroff.fr/  :  » C’est en 1888 que l’église fut bénie et consacrée à l’Assomption de la Vierge Marie. Elle résulte de l’initiative de l’abbé SCHAEFFER et est de style gothique avec une flèche élancée.

   En 1917, deux cloches furent réquisitionnées, et en 1919, on en bénit trois nouvelles : Marie, Vendelinus et Jeane d’Arc, pesant respectivement 400, 600 et 800kg, sorties des fonderies Farnier de Robécourt.

Le 08 juin 1940, une équipe de l’armée française déposa ces dernières et en 1943, la réquisition frappa à nouveau les deux plus grosses cloches.

   Une nouvelle bénédiction eut lieu en 1955 pour deux cloches de la fonderie Causard de Colmar. (…) »

Lire la suite de l’article en cliquant sur la photo de l’église:

ROUTE DES CHAPELLES DE MOSELLE # 6

Ndla: Chers Amis, cette fin de semaine, nous allons dans le Warndt, près de Forbach, pour visiter la chapelle Sainte Croix. 

(Source wikipedia): « La chapelle Sainte-Croix est un édifice de culte catholique érigé au XIIIe siècle sur le mont Sainte-Croix (Kreuzberg) à l’est de Forbach en Moselle. Par sa position, elle domine toute la boutonnière du Warndt et, des abords de la chapelle, le promeneur bénéficie d’une vue imprenable sur la région. La chapelle fait partie du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en provenance de Sarre et à destination de Metz. (…)

Photo Wikipédia

La chapelle Sainte-Croix est une chapelle-halle. La nef carrée est en pierres de grès taillées. Ces pierres portent de nombreux trous de pinces de levage et des joints au mortier. Le chœur est de construction beaucoup moins régulière. Il y eut primitivement deux bâtiments distincts comme en témoigne le décalage entre les axes des deux parties : la future nef, ancienne maison d’habitation massive, et le chœur qui formait un tout fermé. La nef est plus ancienne que le chœur. Le chœur date de la seconde moitié du XIIIe siècle. Il comporte des fenêtres gothiques dont l’une est partiellement murée. L’origine de la chapelle est obscure. Il peut s’agir d’une ancienne maison forte datant au moins du XIIIe siècle ou bien d’une dépendance du château. Au pied de l’autel, quatre chercheurs ont découvert le , une tombe à niche céphalique taillée dans le roc destinée à une personne de haute taille, mais frêle, de sexe féminin. Cette tombe a été restaurée. À l’intérieur de la chapelle l’on peut observer un tympan sculpté du XIIIe siècle représentant le Christ en croix. (…) 

 

SAINT LAURENT A BRECKLANGE

Ndla: Chers Amis, aujourd’hui un des petits clochers de notre Archiprêtré est à l’honneur. En effet, le calendrier liturgique fête aujourd’hui, Saint Laurent de Rome à qui est dédiée la chapelle de Brecklange, paroisse de Hinckange, près de Boulay (57).

Vous savez certainement que Saint Laurent était diacre et martyre. Mais que connaissons nous d’autre sur ce saint ? Voici ce qu’écrit le site Nominis.

-:-

Saint Laurent de Rome, diacre et martyr à Rome (✝ 258)

« (Vatican News, 10 août 2021) les pauvres sont « les trésors de l’Église », selon la “Depositio martyrum”, le diacre de l’Église de Rome a été martyrisé sur la Via Tiburtina pendant les persécutions de l’Empereur Valérien, le 10 août 258.
La « passio » de St Laurent, rédigée au moins un siècle après sa mort, n’est pas crédible. Le récit prétend que Laurent, diacre du pape saint Sixte II, fut mis à mort trois jours après le martyre de ce dernier et qu’il fut brûlé à petit feu sur un gril, ce qu’on ne souhaite à personne. La plupart des auteurs modernes estiment qu’il fut décapité, comme Sixte. Quoiqu’on pense de la valeur des « acta », il n’en reste pas moins que Laurent a toujours été vénéré, en Orient comme en Occident, comme le plus célèbre des nombreux martyrs romains (voir la liste chronologique, autour des années 258-259…). Les écrits des saints Ambroise, Léon le Grand, Augustin et Prudence témoignent de ce culte(*)….

Lire la suite de la biographie en cliquant sur l’image:

-:-

 (Source Shanied): « Brecklange a toujours été indépendante d’Hinckange jusqu’en 1812, date de son rattachement à Hinckange par un décret impérial signé par Napoléon à Smolensk en Russie. La première citation de Brecklange date de 874 sous le nom de Brancelingen.(…) Brecklange a toujours été une paroisse indépendante mais où faute de revenu il n’y eut souvent pas de curé ; Boulay, Volmerange  et Guinkirchen assurèrent fréquemment le service. L’actuelle chapelle était donc officiellement une église dédiée à St Laurent. Une autre chapelle rurale consacrée aux saints thaumaturges Benoît et Mesmin était un lieu de pèlerinage qui était connu jusque dans les Vosges du Sud.(…) »