Archives de catégorie : Information

PARTICIPATION AUX MESSES

Communiqué du mercredi 25 novembre

LA CEF ATTEND UNE JAUGE RÉALISTE POUR LE NOMBRE DE FIDÈLES AUTORISES AUX CÉLÉBRATIONS PUBLIQUES

Suite à l’incompréhension manifestée par les catholiques et d’autres quant au nombre de 30 personnes autorisées à assister à une célébration publique à partir du 28 novembre, le Président de la CEF, Mgr Eric de Moulins-Beaufort, et le Président de la République, M. Emmanuel Macron, ont eu un échange téléphonique hier soir, 24 novembre.

Il ressort qu’une jauge réaliste, tout en restant stricte, sera définie d’ici jeudi matin pour une mise en application en deux étapes : samedi 28 novembre puis après la réévaluation du 15 décembre.

C’est dans cette perspective que la CEF continue son dialogue avec les services du Premier Ministre et du Ministre de l’Intérieur.

REPONSE A VOS QUESTIONS

Ndla: Bonjour à Tous. Pour débuter cette nouvelle semaine, nous vous proposons cette question qui doit probablement interroger nombre de personnes.

Réponses catholiques

-:-

Quels sont les enfers où Jésus descend ?

Résurrection de Jésus

RC: « En français, « les enfers » (au pluriel) traduisent le séjour des morts chez les anciens, le sheol en hébreu, l’hadès en grec. Les enfers sont donc le lieu où vont les morts, sans distinction entre les bons appelés à être sauvés et les méchants qui seront damnés – et iront donc en « enfer » (au singulier). En effet, la notion d’enfer et de Paradis, de damnation et de salut après la mort est apparue tardivement dans le judaïsme. Elle est attestée dans la Bible au IIe siècle av. J.-C.,  dans les Livres de Daniel et le Deuxième Livre des Maccabées. Les enfers sont donc un lieu « neutre » mais à connotation triste, de mort, et coupé de la présence de Dieu.(…)

Cliquer sur l’image pour lire l’intégralité de la réponse:

CHAPELET MEDITE A LA MISERICORDE DIVINE

POUR FAIRE UN DON, CLIQUER SUR LE BANDEAU

-:-

Ndla : Bonjour à Tous, l’Association

nous propose de prier ensemble, en direct de l’association, le chapelet à la Miséricorde Divine en méditant la Passion du Seigneur, ce vendredi 20 novembre 2020 à 15h00. Il vous suffit de cliquer sur la vidéo ci-dessous:

Vous pouvez aussi envoyer vos intentions de prière, ils seront présentés au Seigneur en méditant sa Passion.

Jésus a dit à Sainte Faustine :  « A trois heures implore ma Miséricorde, tout particulièrement pour les pécheurs, et ne fût-ce que pour un bref instant, plonge-toi dans ma passion, en particulier dans mon abandon au moment de mon agonie. C’est là une heure de grande Miséricorde pour le monde entier. Je te laisserai pénétrer ma mortelle tristesse ; en cette heure, je ne saurais rien refuser à l’âme qui me prie, par ma passion…» (Petit Journal, 1320)

REPONSE A VOS QUESTIONS

Ndla: Bonjour à Tous. Pour débuter cette nouvelle semaine, nous vous proposons cette question qui doit probablement interroger nombre de personnes.

Réponses catholiques

-:-

Quel corps du Christ est présent à l’Eucharistie?

« Le pain eucharistique que nous recevons à la communion est-il à la fois le corps glorieux de la résurrection et le corps souffrant de la passion ? Les miracles eucharistiques révèlent un tissu de chair de cœur souffrant, or le corps glorieux ne souffre plus, il a souffert mais désormais il a été délivré du mal et de la mort. Comment concilier ces 2 données dans l’Eucharistie ?« 

Réponses catholiques: Il est clair que l’Eucharistie est le sacrifice du Christ, et ce sens, le corps souffrant de la Passion. Mais le sacrifice de la Croix a été fait une fois pour toute, il n’est pas continuellement renouvelé à chaque Eucharistie. L’Eucharistie est un mémorial du sacrifice de la Croix, pas une répétition. Et d’ailleurs, si le miracle de la transsubstantation peut avoir lieu ici et maintenant, c’est parce que le Christ est vivant, ce qui est une conséquence du fait qu’Il est ressuscité. C’est maintenant, bien après sa résurrection, qu’Il se rend présent dans les saintes espèces.(…)

Lire l’intégralité de la réponse en cliquant sur l’image:

 

 

RADIO DON « RCF », C’EST PARTI !

Ndla: Aujourd’hui  démarre le Radio Don 2020, LE rendez-vous annuel à ne pas manquer pour tous ceux qui sont attachés à la vie et au développement de leur radio chrétienne.


7 jours / 7, les équipes RCF se mobilisent à l’antenne pour nous proposer une programmation spéciale, de rencontres et de témoignages.
Aidons les, à faire vivre notre radio et partageons ensemble notre joie à l’écoute de RCF.

POUR FAIRE UN DON, CLIQUER SUR LE BANDEAU

ARCHIPRETRE DE BOULAY – ATTENTION A VOS CALVAIRES

VANDALISME ANTI-CHRETIEN A MACKER (57220 HELSTROFF)

Ndla: Nous avons la peine de vous informer des dégradations perpétrées sur le calvaire de Macker. Ce vestige de notre passé avait déjà été dégradé il y a des années: Saint Jean l’évangéliste avait perdu sa tête et le deuxième personnage avait disparu.

Mais ces derniers jours, des êtres malfaisants, certainement écervelés, s’en sont repris à ce monument en décapitant Notre Seigneur Jésus sur la croix et défigurant sa mère la Vierge Marie, et en dégradant en plusieurs endroits ces deux sculptures.

Macker n’est pas une ville avec des quartiers difficile. Macker n’est qu’un village tranquille blotti dans les champs d’un Pays céréalien. Comment peut-on y perpétrer de tels actes ? Comment peut-on s’attaquer à un monuments, faisant partie du patrimoine local, voulu et payé par la sueur des anciens de ce village du Pays de Nied ?

REPONSE A VOS QUESTIONS

Ndla: Bonjour à Tous. Pour débuter cette nouvelle semaine, nous vous proposons cette question qui doit probablement interroger nombre de personnes.

Réponses catholiques

-:-

Quelle Bible prendre ? 

Quelle traduction de la Bible est la plus proche du texte original: hébraïque pour l’ancien testament, et Latine pour le Nouveau Testament? J’ai actuellement une Bible liturgique et une TOB. J’aimerais en changer. J’hésite entre la Bible Osty dont l’écriture me semble bien élégante, la Bible de Maredsous ou la Vulgate. Qu’en pensez vous? Merci de vos conseils.

Réponses catholiques: « La Vulgate ne risque pas d’être la plus proche du texte original, puisqu’elle est en latin et que l’ensemble du Nouveau Testament est écrit en grec. Depuis au moins le XVIe siècle, les traducteurs de la Bible repartent du texte grec et non plus de la Vulgate, si utile ait-elle été auparavant. Et c’est le cas du texte liturgique depuis Vatican II. (…) »

Lire l’intégralité de la réponse en cliquant sur l’image: