Archives de catégorie : Information

« DRIVE » DE L’OFFICE CATÉCHÉTIQUE / LIBRAIRIE RELIGIEUSE METZ

Nda: Bonjour à Tous, voici une communication de l’Office catéchétique de Metz.

-:-:-:-

L’Office Catéchétique assure momentanément un service de retrait de livres dans la mesure de ses stocks disponibles.

La prise de commande se fait par téléphone du mardi au vendredi de 10h à 12h au 03 87 74 17 28 ou par mail à l’adresse office@catholique-metz.fr .

Le retrait est organisé Rue de la Gendarmerie à l’heure convenue au moment de la prise de commande.

 

« UNE OREILLE POUR THOMAS »

Chers Paroissiens,

Suite à  la période de confinement, nous n’avons pu mener à bien notre projet de carême concernant « Une oreille pour Thomas« .

Dès que nous pourrons célébrer publiquement, je proposerai aux paroisses  qui n’ont pu le faire, d’organiser une quête à l’issue de la messe. Mais pour le moment vous pouvez faire des dons que vous pouvez remettre à un membre du conseil de fabrique de votre paroisse et le déposer au presbytère ( Chèque ordre : Une oreille pour Thomas) Merci par avance pour Thomas.

Abbé Gérard 

Ndla: Pour les dons, vous pouvez aussi vous rendre sur :

CONFINEMENT COVID 19 : MODIFICATION DES DATES

Chers paroissiens,  je vous partage un extrait de la lettre que notre évêque vient d’envoyer aux prêtres, cela pourra répondre sûrement à quelques questions que vous vous posez. 

Nous prendrons donc les décisions qui incombent au fur à mesure. Les communions sont reportées en septembre

Certaines dates de baptêmes et mariages viennent d’être changé ….

Gardons confiance et restons unis dans la prière.

Abbé Gérard Kaiser

-:-:-:-

«  Chers frères,

Je vous écrivais le mercredi saint et depuis chacun de nous a vécu le Triduum pascal dans des conditions particulières.

La sobriété, l’absence physique du Peuple de Dieu, nous auront sans doute permis de vivre différemment le mystère de la Passion, de la mort et de la résurrection du Seigneur, et de « toucher » la profondeur de la communion avec les personnes au-delà du vide vécu.

Voici qu’après la déclaration du Président de la République lundi soir, il nous faut prendre de nouvelles mesures. Hier et avant-hier, avec Mgr Jean-Pierre Vuillemin, Dominique Thiry et Sébastien Klam, nous avons travaillé pour établir un nouveau calendrier pour les mois à venir, sachant que toutes rencontres et rassemblements sont suspendus jusqu’à mi-juillet.

    • Pour les confirmations : aucune confirmation ne pourra être célébrée d’ici la rentrée de septembre.
    • Pour les célébrations des ordinations : si les ordinands sont appelés pour l’ordination presbytérale, la célébration ne pourra pas avoir lieu le dimanche 28 juin. Elle serait prévue sous réserve le dimanche 27 septembre à 15 heures.
    • Pour les célébrations des Premières communions, elles ne pourront être célébrées que lorsque les conditions de rassemblements importants seront autorisées par les autorités publiques, sans doute pas avant la rentrée de septembre prochain.
    • Pour les baptêmes, les mariages et l’initiation chrétienne des catéchumènes, là encore, il nous faut attendre les précisions sur le nombre de participants maximum pouvant assister à ces célébrations. Sans doute que des baptêmes et mariages pourront être célébrés dans un premier temps, mais avec un nombre très limité de personnes. Seules les consignes gouvernementales futures pourront préciser la modalité de ces rassemblements. Les évêques de France attendent de Mgr Eric de Moulins-Beaufort des précisions qui devraient être fournies dans les jours qui viennent.
    • Pour la messe du 30 mai à l’intention des défunts, elle ne pourra pas être célébrée comme prévue. En conséquence, je célébrerai cette messe le dimanche 16 août à 16 heures en la basilique Notre-Dame de Bon Secours à Saint-Avold, en espérant que la situation sanitaire nous le permettra enfin.

Dès maintenant, je remercie ceux d’entre vous qui m’ont envoyé leurs propositions concernant les célébrations avec les familles des défunts quand nous pourrons à nouveau nous rassembler.

    • Pour les pèlerinages : après consultation de Monsieur Philippe Hiegel, Directeur des Pèlerinages, et en concertation avec les diocèses de Verdun et de Luxembourg, nous avons décidé d’annuler le pèlerinage diocésain à Lourdes qui était prévu du 19 au 25 juillet.

Le pèlerinage des prêtres prévu à Trèves le 9 juin est également supprimé. Nous le vivrons ensemble en juin 2021.

    • Jubilé des 800 ans de la cathédrale :

Les démarches jubilaires prévues en mai et juin, ainsi que celle pour les personnes malades prévue le 4 septembre, sont reportées. Certaines sont déjà programmées à une date ultérieure.

    • 24 septembre : Jubilé des Supérieur(e)s Majeur(e)s présents dans le diocèse ;

    • 2 février 2021 : Jubilé des Religieux, Religieuses et vierges consacrées ;

    • 17 avril 2021 : Jubilé des diocèses frontaliers ;

    • 18 avril 2021 : Jubilé des familles ;

    • 23 avril 2021 : Jubilé des personnes malades.

Chers frères, cette pandémie nous impose de nouveaux rythmes de vie comme à tous nos concitoyens.

Ensemble, nous demeurons au service de la fraternité, du soutien de celles et ceux qui vivent difficilement cette situation, et nous sommes invités, jour après jour, à puiser notre confiance et notre foi dans la présence du Christ Ressuscité qui demeure pour toujours avec l’humanité.

Je vous invite, dans la perspective de la rentrée pastorale de septembre, à ne pas vouloir surcharger le calendrier, mais à prendre le temps, avec vos collaborateurs et les acteurs de la pastorale de vos communautés de paroisses et autres instances que vous accompagnez, de relire ce que ce confinement nous aura permis de vivre positif et en négatif.

Forts de la joie de Pâques, soutenons-nous les uns les autres, car nous demeurons disciples du Christ, Missionnaires de sa Lumière.

Jean-Christophe LAGLEIZE »

Évêque de Metz

TRIDUUM PASCAL ET FÊTE DE LA RÉSURRECTION – RAPPEL DES HORAIRES DE DIFFUSION

Ndla: Bonjour à Tous, vous trouverez ci-après un rappel des horaires de célébrations sur

RCF, La Joie se partage
https://rcf.fr/

Logo de KTO

 

 

LA SEMAINE SAINTE AVEC THEODOM

Ndla: Cette année, pour vous aider à vivre cette Semaine Sainte en confinement,

a réalisé pour vous une série spéciale. A partir de ce dimanche 5 avril, chaque jour, un frère dominicain du couvent de Lille vous fait rentrer dans un mystère théologique de la Passion du Christ.

-:-:-:-

Pour « connaitre le programme », cliquer sur le bandeau ci-dessous:

Nota: Nous vous invitons à visiter aussi le « site frère » parallèle http://stpierredes2nied.free.fr/

où vous trouverez des informations complémentaires.

PRIÈRE POUR LA VIE – « LES 600 POUR LA VIE »

Ndla: L’homme est vraiment déroutant! Alors que nous affrontons cette terrible pandémie, et que certains se démènent pour sauver des vies, au risque de la leur, d’autres s’insurgent que cette situation ne permette plus de continuer à tuer impunément.

Pour preuve, voici l’extrait d’un article déniché sur le site du magazine VALEURS ACTUELLES:

© Jacques Witt/SIPA

« En pleine pandémie de coronavirus, la question de l’interruption volontaire de grossesse s’est invitée dans le débat politique. Comme le relaye Public Sénat, Olivier Véran a en effet été interrogé sur le sujet par Laurence Rossignol, sénatrice PS de l’Oise, lors des questions au gouvernement le 1er avril. A l’occasion de cet échange, le ministre des Solidarités et de la Santé a confirmé « des remontées de terrain » qui indiquent « une réduction inquiétante du recours à l’IVG ». Le ministre a toutefois précisé « qu’il est hors de question que l’épidémie de Covid-19 restreigne le droit à l’IVG dans notre pays ». (https://www.valeursactuelles.com/politique/veran-sinquiete-de-la-reduction-du-recours-livg-117715)

L’être humain a-t-il le droit de disposer de la vie de ces futurs nourrissons, voulus par Dieu, alors que des couples malheureux se démènent pour devenir parents, naturels ou adoptifs ?

Les 600 pour la Vie

Pour lutter contre ce droit de mort des enfants à naître, vous pouvez rejoindre le groupe de prière « Les 600 pour la vie« , et offrir un parrainage spirituel à ces futurs bébés. Pour découvrir ce groupe de prière et/ou pour le rejoindre, cliquer sur la photo

-:-:-:-

Ndla : Nous vous invitons à consulter le « site frère » parallèle, http://stpierredes2nied.free.fr/

où vous trouverez des informations complémentaires.

 

 

 

COVID 19 – SERVICE D’ÉCOUTE TÉLÉPHONIQUE POUR LES CATHOLIQUES

La Conférence des évêques de France et la Conférence des Religieux et Religieuses de France lancent ensemble un numéro d’écoute durant le temps de confinement, après la demande du Président de la République lors de sa rencontre avec les représentants des cultes le 16 mars dernier.

Dans ce cadre, a été décidé la mise en place d’un numéro « par culte », afin de vivre un « service d’écoute » pour des personnes isolées en ce temps de confinement, atteintes du Covid-19 pour certaines, parfois en demandes sacramentelles, mais aussi pour l’écoute de soignants, ou de membres de famille en deuil se posant des questions sur l’organisation d’obsèques.

Ce numéro national pour les catholiques est le 0806 700 772, il est anonyme.

Diffusé depuis mardi 31 mars dans les hôpitaux et structures publiques de santé par le ministère de l’Intérieur. Les plages horaires vont de 8h à 22h chaque jour, sept jours sur sept.

C’est dans cette dynamique que la CEF et la CORREF ont monté ensemble un « réseau d’écoutants ». Ces personnes sont des prêtres, diacres, religieux/ses, laïcs ayant déjà pratiqué l’écoute de personnes en difficulté de vie. Leur premier soin est d’accueillir les personnes au téléphone, de comprendre leur attente et de les orienter si nécessaire vers les structures diocésaines correspondantes à leur besoin.

Concrètement, s’il s’agit de personnes en hôpital, il leur sera indiqué l’aumônerie catholique dont l’hôpital a les coordonnées. S’il s’agit d’une demande relative à la célébration d’obsèques, que la famille doit prendre contact avec la paroisse d’habitation.

Les personnes écoutantes ont également la liste des numéros que des diocèses mettent en place actuellement et qui pourront prendre le relais du « premier contact national ».