Archives par mot-clé : Loutremange

MESSE A LA CHAPELLE DE LOUTREMANGE

Ndla: Chers Amis, mise en sommeil depuis trop d’années, la petite chapelle Saint Nicolas de Loutremange est enfin rouverte au culte, grâce au dévouement et à l’action de quelques généreux et talentueux volontaires. En effet, pour marquer cette « renaissance », la chapelle à accueilli l’Eucharistie du 25ème Dimanche du Temps Ordinaire, initialement prévue en l’église de Condé-Northen l

-:-

Messe à La Chapelle de Loutremange.
Photo GC

« La chapelle a changé d’aspect au fil de l’avancée des travaux. Après avoir subit un ravalement de façade, les employés de la mairie de Condé-Northen, sous la houlette de Mr Lassauce et de son fils Franck, se sont employés à restaurer la partie intérieur . Le crépi abîmé à été enlevé, les diverses fissures traitées les murs et plafonds entièrement repeints. Les habitants de Loutremange ont également participés au travaux  Mr Stiflinng a réparé la porte d’entrée et la croix située sur la façade avant. Mr Mathieu Daniel nous a fourni de nouvelles chaînes .

Photo GC

Un lieu de culte demande certaines compétences, nous remercions également Mr Victor Benz de la commission des arts sacrés pour ses conseils. Le conseil de fabrique a pu compter sur le soutien des habitant, les travaux étant achevés, l’abbé Deptula à célébré ce dimanche une  messe après plusieurs années d’inactivité. 

(Trésorier du Conseil de Fabrique)« 
Ndla: Lire aussi :

SAINT NICOLAS

Chapelle St Nicola – Loutremange

Ndla: Bonjour à Tous, aujourd’hui un de nos villages, LOUTREMANGE, fête son sainte Patron Saint Nicolas. En Moselle nous savons tous qu’il est le « Saint Patron des écoliers » et qu’il leur distribue des bonbons en compagnie du « père Fouettard », mais que savons nous d’autre sur lui ? Le site Nominis va nous aider à répondre à cette question.

-:-

 Saint Nicolas, Evêque de Myre (✝ v. 350)

Nous ne savons que peu de choses de lui. Il naquit en Asie Mineure, devint évêque de Myre et, à ce titre, il assiste et souscrit au concile de Nicée en 325. Par contre, sa vie posthume est beaucoup plus riche, grâce aux légendes sans doute fondées sur la réputation de sa bonté envers les pauvres et les enfants.

Son tombeau devient un lieu de pèlerinage, d’abord à Myre, puis à Bari en Italie où ses reliques furent transportées au XIe siècle pour les protéger des Musulmans. Chaque année, des délégations des Églises orthodoxes, particulièrement de Russie, viennent se joindre au pèlerinage des catholiques latins, en une rencontre œcuménique significative. Le « bon saint Nicolas » est invoqué aussi bien en Orient où il est le patron des Russes, qu’en Occident où il est le patron des enfants et, si l’on peut parler ainsi, l’ancêtre du Père Noël.
Il est fêté le 9 mai par les Églises d’Orient (…)

Lire la totalité du texte en cliquant sur l’image: