PAROLES D’ÉVÊQUE

Ndla: Dans cette dernière édition de « Paroles d’évêque », Mgr Vuilleminévêque auxiliaire de Metz, nous propose une méditation sur la parabole du semeur.

  • Il nous invite à prendre le temps de faire de chaque moment de cet été un événement pour nourrir notre vie intérieure.
  • Il évoque aussi la manière dont les nominations de prêtres sont préparées au fil de l’année.

« DIMANCHE, CHANTONS ENSEMBLE »

Ndla: Bonjour à Tous, quoi de plus beau qu’une belle messe chantée à l’unisson ?

Aussi, afin de rendre nos messes encore plus belles, nous vous proposons de partager dans cette rubrique musicale, en fonction des possibilités, les programmes et mélodies des chants prévus pour les prochaines messes dominicales et de fête. Ainsi, vous pourrez les consulter et vous familiariser avec les airs afin de participer aux chants et faire de la célébration un grand moment de partage, de louange et de communion fraternelle.

Pour accéder aux programmes, cliquer sur: https://paroissesboulay.com/?page_id=763

Nous vous invitons aussi à visiter notre site frère, où vous trouverez des informations complémentaires, en cliquant sur: http://stpierredes2nied.free.fr/

PRIER LE MAÎTRE DE LA MOISSON

Ndla: Pensée de Sainte Thérèse, puisée pour vous sur

Chrétien web
                                       CHRÉTIEN WEB

-:-:-:-

Priez le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers

« Un jour que je pensais à ce que je pouvais faire pour sauver les âmes, une parole de l’Évangile m’a montré une vive lumière. Autrefois Jésus disait à ses disciples en leur montrant les champs de blés mûrs : « Levez les yeux et voyez comme les campagnes sont déjà assez blanches pour être moissonnées » (Jn 4,35), et un peu plus tard : « À la vérité la moisson est abondante mais le nombre des ouvriers est petit ; demandez donc au maître de la moisson qu’il envoie des ouvriers ». Quel mystère ! Jésus n’est-il pas tout-puissant ? Les créatures ne sont-elles pas à celui qui les a faites ? Pourquoi Jésus dit-il donc : « Demandez au maître de la moisson qu’il envoie des ouvriers » ? Pourquoi ?

Ah ! c’est que Jésus a pour nous un amour si incompréhensible qu’il veut que nous ayons part avec lui au salut des âmes. Il ne veut rien faire sans nous. Le créateur de l’univers attend la prière d’une pauvre petite âme pour sauver les autres âmes rachetées comme elle au prix de tout son sang. Notre vocation à nous ce n’est pas d’aller moissonner dans les champs de blés mûrs. Jésus ne nous dit pas : « Baissez les yeux, regardez les campagnes et allez les moissonner ». Notre mission [comme Carmélites] est encore plus sublime. Voici les paroles de notre Jésus : « Levez les yeux et voyez. Voyez comme dans mon Ciel il y a des places vides, c’est à vous de les remplir ; vous êtes mes Moïse priant sur la montagne (Ex 17,8s). Demandez-moi des ouvriers et j’en enverrai, je n’attends qu’une prière, un soupir de votre cœur ! » »
                                                                               Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus

Pour aller plus loin avec Thérèse sur Chrétien Web, cliquer sur la photo:

RENCONTRE AVEC « LES SERVANTES DU CŒUR DE JÉSUS »

Ndla: Pour terminer cette journée dominicale, nous vous proposons cette nouvelle réalisation de l’équipe Communication de notre Diocèse, qui nous propose d’aller à la rencontre des sœurs Servantes du Cœur de Jésus installées à Scy-Chazelles. Sœur Benita Gamallo, supérieure générale, nous parle de cette vie communautaire et spirituelle.

 

ANGÉLUS : « QUI SONT LES PETITS ? »

Zenit: « Un monde qui piétine les plus faibles »

Angélus Du 5 Juillet 2020 © Vatican Media

«Jésus révèle les mystères de Dieu aux « petits », qui sont « ceux qui s’ouvrent avec confiance à sa Parole de sagesse, qui ouvrent leur cœur à sa Parole de sagesse, qui sentent qu’ils ont besoin de Lui et qui attendent tout de Lui », a expliqué le pape lors de l’angélus de ce dimanche 5 juillet 2020, place Saint-Pierre.

Au contraire, a-t-il ajouté, « si tu connais beaucoup de choses mais que tu as le cœur fermé, tu n’es pas un sage ». Il a pointé du doigt le monde qui « exalte celui qui devient riche et puissant, quels que soient les moyens employés, et parfois piétine la personne humaine et sa dignité ».

Lire l’intégralité de l’homélie en cliquant sur la photo:

Accéder aux autres titres de Zenit en cliquant sur le logo ci-dessous:

LA PAROLE DU DIMANCHE

 Ndla: Chers Lecteurs de l’Archiprêtré et d’Ailleurs, vous pouvez d’ores et déjà accéder aux lectures et homélie du Dimanche du « Saint Sacrement », en vous rendant sur « Liturgie de la parole et chants » du Menu horizontal.
-:-:-:-
NOUS VOUS INVITONS AUSSI A VISITER RÉGULIÈREMENT NOTRE « SITE FRÈRE » PARALLÈLE ( http://stpierredes2nied.free.fr/), OU VOUS TROUVEREZ DES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

LA TRISTESSE D’ÊTRE LOIN DE MARIE

Ndla: Lu pour vous sur

La tristesse d’être loin de la Vierge

« Certains auteurs slovaques protestants expriment leur tristesse de ne pouvoir prier la Vierge parce que leur confession le leur défend. C’est cette nostalgie que traduit un poème de Maria Razusova Martakova(1), qui dit sa tristesse de ne plus pouvoir s’appuyer sur Marie dans son pèlerinage terrestre :

« Cette certitude gît dans mon cœur,

Et Dieu sait combien le désir est ancien,

De brûler du thymian(2) à vos pieds,

Et de vous dire : conduisez-moi, pleine de grâce !

Mais pour moi, vous êtes, comme les étoiles, inaccessible.

Ce désir n’est qu’un rêve et ne s’accomplira point,

Vers Dieu je dois aller par le chemin de la souffrance solitaire,

Par un étroit sentier, tout encombré d’épines. »

-:-:-

(1)  Maria Razusova Martakova est une poétesse et écrivain slovaque (1905-1964)

(2)  Thymian : nom allemand du thym

"N'ayez pas peur de devenir les citoyens du numérique" (Pape François)